Comment sera calculée votre retraite ? Comment la demander ?
Quels prélèvements lui seront appliqués ? Comment sera-t-elle revalorisée ?…

Nos réponses à vos questions !

Bonjour à tous! Nous sommes ravis de vous accueillir pour ce nouveau tchat Retraite. Nathalie, Sandrine, Corinne, Sylvie, Catherine et Fanny nos Experts Retraite vont maintenant répondre à vos questions. Prêts ?…C’est parti !

Il est l’heure de nous quitter. Merci pour vos questions ! Nous n’avons malheureusement pas pu vous répondre à tous, mais nous avons sélectionné les questions les plus représentatives. Un grand merci à Nathalie, Sandrine, Sylvie, Corinne, Fanny et Catherine nos Experts Retraite pour leurs réponses détaillées et rendez-vous demain pour un nouveau tchat Retraite !

Démarches

Je suis résidente au Maroc, sans activité dans ce pays, et suis en train de constituer mon dossier pour la demande de ma retraite que je voudrais prendre en février 2019.
Dois je effectuer ma demande chez vous en même temps que ma demande auprès du régime général et de la CAVP (caisse vieillesse des pharmaciens) car j’ai eu une activité salariée et une activité de titulaire d’une officine?
Pourrais je faire ma demande en ligne?

Bonsoir,
Pour bénéficier de vos pensions de retraite, je vous conseille d’effectuer vos démarches six mois maximum avant la date de départ souhaitée auprès de l’ensemble de vos caisses de retraite : pour la retraite de base : sur https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/files/live/sites/pub-bootstrap/files/Guides%20et%20formulaires/demande-retraite-personnelle.pdf ou au 09 71 10 39 60 (coût d’une communication internationale), pour la retraite de base pour la retraite complémentaire : sur https://www.agirc-arrco.fr/services-en-ligne/je-pars-a-la-retraite/demande-de-retraite ou par courrier au :
Centre de Gestion CICAS des Résidents Hors de France
45805 Saint Jean de Braye Cedex FRANCE
pour la caisse d’assurance vieillesse des pharmaciens : sur https://www.cavp.fr/index.php ou
01 42 66 90 37

Bonne soirée

J ai une retraite aujourd’hui à taux plein, je touche ma retraite sécurité sociale mais n’ai pas demandé ma retraite MSA étant toujours en activité, est-ce qu’il y a une obligation d’âge pour demander ma retraite MSA, je ne désire pas la demander pour l’instant.

Bonsoir,

Vous pouvez poursuivre votre activité pour laquelle vous cotisez auprès de la MSA dès lors que le régime général de la Sécurité sociale vous en a donné l’autorisation.
Cela étant, si vous avez obtenu votre retraite du régime général de la Sécurité sociale après le 1er janvier 2015, vos revenus, soumis aux cotisations normales de retraite, ne permettent pas l’inscription de trimestres supplémentaires.
Le montant de votre pension vieillesse MSA ne devrait donc plus augmenter.
Cela étant, pour vérifier votre situation, je vous invite à vous adresser à la MSA dont vous relevez.

Bonne soirée,

Je dois fournir des attestations annuelles soit des Assedic soit de pôle emploi pour les périodes allant du : 30/09/1990 au 01/07/1991, année 1992 et année 1994 afin de finaliser mon dossier retraite, sachant que la date de départ est arrêtée au 1er octobre 2018, pouvez-vous me dire où je dois m’adresser .

Bonsoir,

Pour obtenir des attestations annuelles Assedic, je vous invite à contacter Pôle emploi au 3949 (service gratuit + prix d’appel) ou via le lien https://www1.pole-emploi.fr/faq/contactezNous

Bonne soirée,

Bonsoir,

L’équipe des Experts retraite, dont la vocation est de répondre aux questions d’ordre général sur la retraite, n’a pas accès aux dossiers des internautes.
Pour demander la mise à jour de votre relevé de carrière et notamment la rectification de votre employeur, je vous conseille de contacter un conseiller du réseau d’accueil Cicas en composant le 0820 200 189 (0,09 €/mn + prix d’un appel).

Bonne soirée,

Je suis actuellement en train d’actualiser mon inscription à Pôle Emploi, passant de celui de La Réunion à celui d’Antony où je suis domicilié actuellement. Ce dernier me demande une “Convention Etat CNAV UNEDIC”. Je suis passé par le 3960 où j’ai fini par accrocher un conseiller en 92, lequel m’a dit de patienter (tellement patienté que le service a coupé la communication). Enfin, au bout de la cinquième fois j’ai pu avoir une conseillère qui m’a dit qu’il fallait que je m’adresse à la CNAV Réunion. Chose que j’ai faite, où on m’a répondu qu’ils n’avaient aucun dossier et qu’il fallait s’adresser à la CNAV Paris. Chose que j’ai faite pour avoir comme réponse que compte tenue de la grande affluence de demandes, il fallait que je me connecte à lassuranceretraite.fr, qui en dehors d’un relever à visualiser, ne propose pas de téléchargement (ou autre…) d’un document officiel. Alors, ma question est très simple : qui peut me délivrer un document officiel afin que je puisse l’adresser à mon Pôle Emploi.

Bonsoir,

La convention CNAV/UNEDIC est un document précisant le nombre de trimestres validés par le régime général de la Sécurité sociale et permettant à Pôle Emploi de savoir si vous remplissez les conditions d’un départ en retraite à taux plein.
Si tel était le cas, Pôle emploi cesserait de verser votre indemnisation chômage.

En conséquence, je ne peux que vous inviter à renouveler votre demande auprès de la CNAV, seule habilitée à délivrer un tel document, au 3960 (0,06 €/mn + prix d’appel) ou sur le site http://www.lassuranceretraite.fr

Ceci étant, je ne suis pas en mesure de vous préciser qui de la CNAV de la Réunion ou de Paris est habilitée à vous répondre.

Bonne soirée,

J’ai des erreurs sur mon relevé de carrière et ne sais à qui m’adresser pour adresser tous mes BP (retraite à prendre en avril 2019). Cela fait des années que je leur ai demandé mais aucune réponse. D’autre part, au 0971 10 39 60, la caisse de retraite m’a dit qu’ils transféraient, le 7.08, mon dossier en Guadeloupe où je réside et que je recevrai ds qques jours une notification de cette caisse. Je n’ai rien reçu et je m’inquiète car ne peux les joindre et je souhaiterais avoir leurs coordonnées pour obtenir un rv. Cette caisse en Guadeloupe n’apparait pas sur le site. Comment faire pour envoyer ts mes BP, si possible par internet et obtenir les coordonnées pr rv avec la caisse de Guadeloupe ?

Bonsoir,

Pour demander la mise à jour de votre relevé de carrière Agirc-Arrco, je vous invite à vous adresser directement à votre caisse de retraite complémentaire.

Si besoin, vous retrouverez ses coordonnées via le lien suivant : https://espace-personnel.agirc-arrco.fr/public/#/dopli

Vous trouverez également toutes les informations dont vous avez besoin pour obtenir un rendez-vous avec un conseiller de la caisse générale de la Sécurité sociale de la Gouadeloupe depuis le lien suivant : http://www.cgss-guadeloupe.fr/qui-sommes-nous.html

Bonne soirée

Pour donner suite à ma demande de retraite complémentaire Agirc Arrco il m’est demandé de fournir les attestations annuelles des Assedic ou de pole emploi de 1996 à 2001.  Je n’ai pas conservé ces documents et pole emploi ne peut me fournir de duplicata pour cette période.
Que faire et quelles incidences pour ma retraite ?

Bonsoir,

Pour obtenir la validation des périodes de chômage, l’ancien salarié doit en effet fournir les attestations annuelles des Assedic (devenu Pôle emploi) lorsque qu’elles n’ont pas été transmises directement par l’organisme indemnisateur.

Seul Pôle emploi est en mesure de vous délivrer à nouveau de telles attestations à la condition effectivement que la période ne soit pas trop ancienne.

A défaut des attestations annuelles de perception d’allocations de chômage, documents qui vous ont été délivrés par l’Assédic, la réglementation Agirc et Arrco prévoit la validation des périodes de chômage si vous produisez la notification de décision de l’Assédic (ou de Pôle emploi) et les avis de paiement que vous reçus à l’époque.

La validation est alors toutefois limitée aux périodes concernées par les avis de paiement.

Si vous êtes en possession de ces documents, je vous invite à les adresser à votre caisse de retraite complémentaire.

En revanche, en l’absence de ces justificatifs, je crains que vos périodes de chômage ne puissent être prises en compte dans le calcul de votre retraite complémentaire.

Bonne soirée

J’ai fait ma demande de retraite de base et retraite complémentaire à AGIR ARCO mais j’ai cotisé pendant 10 ans en tant que cadre et je voudrais savoir si cela va être pris en compte par ARCO ou si je dois faire une demande à CRICA?

Bonsoir,

Oui, bien sûr, la demande que vous avez faite concerne l’ensemble de vos droits Agirc-Arrco.

Tous vos droits acquis auprès de l’ensemble des caisses de retraite complémentaire des régimes Agirc (dont la Crica) et Arrco vont être regroupés et mis en paiement à la date d’effet de votre retraite.

Je vous invite néanmoins à vous assurer que ces droits Agirc figurent sur votre notification de retraite complémentaire.

Bonne soirée

J’ai téléphoné plusieurs fois à la caisse de retraite Klesia et Alsace – Moselle car j’ai besoin de toute urgence le relevé de ma retraite pour 2017 pour la présenter aux impôts en Allemagne.
Le conseiller au téléphone m’a assuré qu’il m’envoie cela tout de suite – cela fait 5 jours que j’attends. Rien n’est arrivé!!!

Bonsoir,

L’équipe des Experts retraite, dont la vocation est de répondre aux questions d’ordre général sur la retraite, n’a pas accès aux données personnelles des internautes. Je ne peux donc pas vous envoyer votre attestation de paiement.

Vous pouvez télécharger ce document en vous connectant directement à votre espace personnel :
• pour la Carsat Alsace-Moselle, via ce lien https://www.lassuranceretraite.fr/portail-services-ihm/index.html#/inscrire
• pour Klesia, via ce lien https://www.klesia.fr/accedez-votre-espace-client

Bonne soirée

J’habite en Belgique depuis plus de 15 ans et j’aimerais que la période avant mon départ (mois travaillés + période de service militaire en tant que coopérant à l’étranger) apparaissent sur mon compte afin d’avoir une simulation sur ma future retraite.
A chaque fois que je mentionne mon ancien numéro de sécurité sociale le système me dit que mon numéro de sécurité sociale n’est pas valide/valable.
J’habite en Belgique et je ne sais pas contacter un conseiller sur un numéro fixe car ce ne sont que des numéros que l’on peut appeler depuis la France. Pouvez-vous m’aider?

Bonsoir,

Vous pouvez contacter le régime général de la Sécurité sociale, depuis la Belgique, en appelant le +33 971 10 39 60 ou sur le site http://www.lassuranceretraite.fr

S’agissant du régime complémentaire Arrco (et Agirc, pour les cadres), vous pouvez contacter votre caisse retraite dont vous trouverez les coordonnées depuis le lien suivant http://www.retraite-repartition.fr/dopli/

Bonne soirée

L’AG2R La Mondiale me refuse le versement de ma retraite complémentaire car il me manque les justificatifs d’indemnités longue maladie du 6 mai 1980 au 13 mars 1981 (indemnités reçus dans leurs intégralités) documents certainement perdus lors d’un déménagement et n’ayant pas fait l’objet d’un archivage à la Sécurité sociale ni à la caisse des indemnités rue de Flandre malgrès nos nombreuses demandes.
Puis je faire une déclaration sur l’honneur et l’envoyer à AGRR et est ce que cette dernière doit prendre en compte ma demande ne touchant pas ma retraite complémentaire complètement et ne recevant que 108,00€ par an de l’AGRR. Merci de votre réponse, si vous avez une idée je suis preneuse.

Bonsoir,

Des points de retraite complémentaire pour des périodes d’incapacité de travail peuvent être effectivement attribués, sans contrepartie de cotisations, sous réserve de remplir toutes les conditions requises.

S’agissant des indemnités journalières, seule l’Assurance maladie, émettrice des paiements, peut fournir des attestations de versement.

Si vous n’êtes pas en possession de ces attestations, il se peut que votre employeur ait maintenu votre salaire pendant la durée de l’incapacité de travail et perçu directement les indemnités journalières vous concernant (il s’agit alors d’une subrogation).

Dans une telle situation, il est possible d’adresser vos bulletins de salaires, votre certificat de travail, une attestation de votre employeur ou encore des éventuels bulletins d’hospitalisation,… à condition que ces documents mentionnent les dates exactes de vos arrêts de travail.

La caisse de retraite complémentaire étudiera alors les justificatifs que vous lui adresserez et vérifiera également que des trimestres pour incapacité de travail sont inscrits à votre compte par le régime de base pour les périodes concernées.

À défaut de tels justificatifs, aucun droit ne pourra vous être attribué.

Je vous joins un livret explicatif sur le sujet : http://fr.calameo.com/read/0027117296d7937ee935c

Pour de plus amples renseignements, je vous conseille de contacter votre caisse de retraite complémentaire dont vous trouverez les coordonnées en cliquant sur le lien suivant : https://espace-personnel.agirc-arrco.fr/public/#/dopli

Bonne soirée

J’ai posé ma demande de retraite complémentaire non salarié le mois dernier , ma demande a été rejetée , vraisemblablement il me manque environ trois années environ de cotisations en tant que chef d’exploitation , malgré qu’étant né en octobre 1952 et que l’age de départ à la retraite est de 65 ans et 9 mois ( du mois suivant )
Est-ce que je peux annuler ma demande de retraite complémentaire AGIRC ARCCO et comment annuler cette demande ? vue que mon dossier a été déjà envoyé , faut-il faire cette démarche ( si elle est possible ) auprès de la Commission de Recours Amiable ?

Bonsoir,

Né en octobre 1952, à 65 ans et 9 mois, vous aurez l’âge pour obtenir votre retraite complémentaire Arrco (et Agirc si vous êtes cadre) sans minoration et sans condition.

Toutefois, si vous le souhaitez, vous pouvez annuler votre demande de retraite complémentaire tant qu’aucun paiement n’a été effectué.

Je vous conseille donc de contacter, dès que possible, le réseau d’accueil Cicas au 0820 200 189 (0,09€/mn depuis un poste fixe).

Bonne soirée

Les points figurant sur le relevé de carrière dont je dispose actuellement et ceux figurant dans les décomptes annuels de mes employeurs ne sont pas les mêmes. Par exemple l’un de mes employeur en 1997, comptabilisait 18 points Agirc pour cette année-là : sur mon relevé actuel ces 18 points se réduisent à 0, ce qui ne fait pas beaucoup!
Le conseiller contacté lors de mon entretien téléphonique info-retraite m’a
expliqué qu’il allait procéder à une conversion de points Agirc-Arrco pour que je puisse avoir un relevé correspondant aux décomptes en ma possession. Ce relevé mis à jour devait m’être envoyé par courrier dans les 10 jours suivant notre conversation. Et je devais joindre ce relevé à la demande de retraite Agirc-Arrco que je dois faire sans tarder, puisque mon départ en retraite est fixé au 1er janvier 2019. or je n’ai toujours rien, trois semaines après…

Bonsoir,

En principe, vous devez avoir accès à votre relevé de carrière depuis votre espace personnel sur le site internet Agirc -Arrco, accessible en cliquant sur ce lien : https://espace-personnel.agirc-arrco.fr/auth/login?service=https://espace-personnel.agirc-arrco.fr/shiro-cas

S’il n’est pas mis à jour, je vous conseille de contacter votre caisse de retraite complémentaire dont les coordonnées figurent en haut à gauche du relevé.

Bonne soirée

J’ai effectué des stages chez valeo et l’oreal et humanis me demande des justificatifs que je n’ai plus (attestation stage..) comment puis-je faire pour récupérer les documents nécessaires ?

Bonsoir,
Ces stages chez Valéo et l’Oréal pourraient donner lieu à attribution des droits Arrco, s’ils ont été accomplis dans le cadre de contrats de travail ou si vous étiez indemnisée par l’Assurance chômage durant ces périodes. Si ces stages ont été accomplis dans le cadre d’un contrat de travail, vous avez dû cotiser normalement en retraite complémentaire auprès des caisses d’adhésion de ces sociétés. En revanche, aucun droit à retraite complémentaire ne peut vous être attribué, si vous avez effectué ces stages dans le cadre des actions de formation en alternance pour lesquels vous avez eu le statut de stagiaire. Si ces stages ont été effectués au cours de périodes d’indemnisation chômage, des points Arrco (et Agirc si vous étiez cadre) peuvent être inscrits à votre compte pour ces stages, à la condition de produire vos attestations de stage ou de perception d’allocations chômage versées par Pôle emploi. Les points attribués pour les périodes de formation sont, en effet, déterminés sur la base du Salaire journalier de référence figurant sur les attestations d’indemnisation par Pôle emploi, ou à défaut, sur la base de la moyenne journalière des points acquis l’année précédant la rupture du contrat de travail. Si vous n’avez plus ces documents en votre possession, je vous conseille de contacter ces sociétés et Pôle emploi pour savoir si vous pouvez obtenir un duplicata de vos attestations de stage et d’indemnisation chômage ou, éventuellement, des justificatifs précisant les dates de ces stages et les dates de début et de fin de l’indemnisation chômage.

Bonne soirée

J’ai travaillé 50 mois en Polynésie. En me renseignant sur votre site, je vois que je n’aurais pas le droit à une retraite auprès de la CPS mais au remboursement de mes cotisations. Par contre j’au un “trou” de 50 mois dans mon relevé de carrière. Les périodes Polynésiennes doivent elles apparaître sur le relevé de carrière? Comment sera calculer mon âge de départ à la retraite à taux plein et le nombre de semestre travaillé: avec ou sans ces 50 mois?

Bonsoir,

La CPS, caisse vieillesse de la Polynésie française, prévoit qu’il faut avoir effectué une durée d’activité de 5 ans pour obtenir une pension. En cas de durée inférieure, le remboursement des cotisations versées peut, sous conditions, être effectué.

Normalement le remboursement éteint le droit à pension future auprès de ce régime.

Ceci étant, des règles de coordination entre la CPS et le régime général de la Sécurité sociale (l’Assurance retraite) en métropole prévoient que la durée d’assurance en Polynésie peut être prise en compte pour apprécier la condition de durée d’assurance nécessaire à l’obtention de votre retraite française à taux plein.

Pour vérifier si cette règle générale est applicable en cas de remboursement des cotisations CPS, je vous conseille de joindre directement l’Assurance Retraite en appelant le 3960 (0,06 €/mn + prix d’appel) ou sur le site http://www.lassuranceretraite.fr

Enfin, votre emploi en Polynésie a, selon toute vraisemblance, donné lieu au versement de cotisations de retraite complémentaire Arrco (et Agirc si vous étiez cadre). Ces cotisations permettent d’acquérir des points qui ne sont pas remis en question, quel que soit le sort de vos cotisations à la CPS.

Bonne soirée

Bonsoir,

Les 45 régimes de retraite complémentaire qui étaient regroupés au sein de l’Arrco ont été supprimés au 1er janvier 1999 et remplacés par le régime unique Arrco.

À cette date, tous les points des anciens régimes ont été convertis en points Arrco.

Cette opération de conversion, si elle a modifié le nombre de points affiché, n’a absolument pas changé la valeur de vos droits.

Pour vérifier cette conversion, il vous faut appliquer la formule suivante :
Nouveau nombre de points Arrco = ancien nombre de points X valeur en francs du point de l’institution au 31 décembre 1998 / 6,5596 (valeur en francs du point Arrco au 1er janvier 1999).

Vous trouverez l’historique des valeurs de point des anciennes institutions via le lien suivant : https://www.agirc-arrco.fr/fileadmin/agircarrco/documents/Doc_specif_page/Historique_valeur_du_point_salaire_de_reference.pdf

Pour de plus amples renseignements, je vous conseille de vous rapprocher de votre caisse de retraite complémentaire dont vous trouverez les coordonnées en cliquant sur le lien suivant : https://espace-personnel.agirc-arrco.fr/public/#/dopli

Bonne soirée

Je suis né en 1958, j’ai deposé un dossier de retraite anticipé pour longue carrière au 1er novembre 2018, je dispose des releves de point agrr de mon ancienne entreprise. Pouvez vous me dire comment je dois procéder pour valider ces points.

Bonsoir,

Le dépôt de votre demande de retraite auprès du régime général de la Sécurité sociale entraîne normalement un signalement vers les régimes de retraite complémentaire Arrco (et Agirc si vous avez été cadre).

Vous devriez donc recevoir à votre domicile un dossier de demande de retraite complémentaire, qu’il vous faudra compléter, signer et renvoyer.

Ce dossier contiendra un document intitulé “relevé de carrière à compléter” sur lequel figurera votre période d’emploi cotisée auprès de l’AGRR.

Si tel n’était pas le cas, vous devrez la renseigner sur le feuillet “Périodes de carrière à compléter”.

Enfin, si votre dossier de retraite complémentaire ne vous est pas parvenu 3 à 4 semaines après votre démarche auprès de l’Assurance retraite, je vous conseille alors de déposer votre demande en ligne dans votre espace personnel sur http://www.agirc-arrco.fr ou de contacter le réseau d’accueil Cicas au 0820 200 189 (0,09 €/mn depuis un poste fixe).

Bonne soirée

Pôle Emploi me demande de me procurer une régularisation de carrière cnav unedic . Pouvez-vous me l’envoyer car elle m’est nécessaire pour le maintien des allocations jusqu’à ma retraite.

Bonsoir,

Pour obtenir le document souhaité, permettant ainsi de maintenir le versement de vos allocations de chômage, vous devez contacter le régime général de la Sécurité sociale en appelant le 3960 (0,06 €/mn + prix d’appel) ou sur le site http://www.lassuranceretraite.fr.

Bonne soirée,

Bonsoir,

Vous pouvez, à tout moment, télécharger un relevé des sommes déclarées à l’administration fiscale via votre espace personnel :

– pour le régime de base de la Sécurité sociale, en vous connectant sur http://www.lassuranceretraite.fr, puis cliquez sur la rubrique « Je souhaite consulter le montant déclaré à l’administration fiscale »,

– pour la retraite complémentaire, en vous connectant sur le site du groupe versant vos allocations de retraite complémentaire. Si vous ne connaissez pas ses coordonnées, vous les trouverez via le lien http://www.retraite-repartition.fr/dopli/

Bonne soirée

Pouvez-vous actualiser mon relevé de carrière et me tenir informée : En effet, les années 1980 à 1993 cotisées à la CPOSS n’apparaissent pas dans le décompte ARRCO.

Bonsoir,

Le régime de retraite complémentaire spécifique aux agents des organismes de Sécurité sociale (CPPOSS) a intégré l’Arrco (et l’Agirc pour les salariés cadres) au 1er janvier 1994. Les droits à retraite acquis auparavant auprès de l’ex CPPOSS ont été alors transférés et sont normalement inclus dans le total des points de retraite complémentaire Arrco (et Agirc). Pour demander la mise à jour de votre relevé de carrière, je vous invite à contacter le groupe de retraite complémentaire figurant en haut à gauche de votre feuillet Agirc-Arrco, ce groupe étant votre interlocuteur.
Bonne soirée

Ma carrière ne sera pas complète, lors de mon départ en retraite. J’ai 61 ans et je compte demander la retraite pour mes 62 ans puisque je peux le faire, je suis née en 1957. J’ai cotisé dans le privé, mais aussi 10 ans dans le public.
Entre autre j’ai eu des périodes de chômages indemnisées qui ne figurent pas sur mon relevé de carrière, où doit on s adresser pour les faire valider?
J’ai en ma possession tous les documents nécessaires!…
J’ai également eu une période de 10 mois non rémunérées qui ont fait suite à 10 ans de fonctionnaire, où là j’ai quitté pour suivre mon époux FONCTIONNAIRE GARDIEN DE LA PAIX, muté sur Arles, ( J’etais fonctionnaire mais mise à disposition à cette époque, dans un Hôpital privé), où là je cotisais à l’URSSAF, mais quand je me suis inscrite à l’ANPE sur Arles, on m’a dit que je n’avais droit à rien car j’avais cotisé à tort!
Donc est ce que cette période non rémunérée peut elle être validée pour la retraite? Et où dois je m’adresser pour cela?
Je précise qu’actuellement je ne travaille plus , ne touche rien, car reconnaissance COTOREP, mais après une période de cadre dans l’Agricole…donc pareil droit à rien…!

Bonsoir,
Pour obtenir la validation de vos périodes de chômage indemnisé faisant suite à des activités salariées dans le secteur privé, vous devez contacter le régime général de la Sécurité sociale et la caisse de retraite complémentaire Arrco (et Agirc si vous étiez cadre). Ils pourront vous demander une copie de votre attestation annuelle de Pôle Emploi. Par ailleurs, si votre période de chômage non indemnisée fait suite à une activité dans le secteur public d’une durée inférieure à 15 ans, elle relève probablement du régime général de la Sécurité sociale pour la retraite de base et de l’Ircantec pour la retraite complémentaire. Auprès du régime général de la Sécurité sociale, le chômage non indemnisé peut être pris en compte sous certaines conditions. En revanche, à ma connaissance, le régime Ircantec ne prend en charge que les périodes indemnisées par Pôle Emploi. Cela étant, je vous conseille de vérifier vos droits en contactant ces 3 régimes :

Bonne soirée

Mon relevé individuel de carrière ne mentionne pas un stage rémunéré de 3 mois effectué en 2002 chez Eurocopter (et dont j’ai encore les fiches de paie).
Comment procéder pour faire prendre en compte cette activité salariée dans mon relevé de carrière ?

Bonsoir,

Si vous étiez titulaire d’un contrat de travail, je vous conseille de transmettre une copie de vos bulletins de salaire à vos caisses de retraite.

S’il s’agissait d’un stage de formation professionnelle rémunéré par l’Etat ou Pôle Emploi, ce type de stage permet l’attribution de trimestres en fonction du salaire forfaitaire soumis à cotisations. Ce dernier ne permet pas toujours de valider un trimestre.

Si vos trimestres n’apparaissent pas sur votre relevé de carrière du régime général de la Sécurité sociale, vous pouvez appeler le 3960 (0,06 €/mn + prix d’appel) ou sur le site http://www.lassuranceretraite.fr

Par ailleurs, s’agissant de la retraite complémentaire, le système d’indemnisation des stagiaires de la formation professionnelle a évolué au cours du temps. Ceux-ci ont pu percevoir des indemnités des Assedic ou une rémunération à la charge de l’Etat, ou bien les deux simultanément.

Depuis le 1er mai 1988, seuls les stagiaires percevant des allocations chômage versées par Pôle emploi (ex Assedic) peuvent obtenir des droits à retraite complémentaire, sous certaines conditions.

Les stagiaires percevant une rémunération de l’Etat ne peuvent obtenir de droits à retraite complémentaire.

Pour vérifier si votre stage peut vous permettre d’obtenir des droits à retraite complémentaire, je vous invite à contacter votre caisse de retraite complémentaire dont les coordonnées figurent en haut à gauche de votre feuillet Agirc-Arrco.

Bonne soirée

Bonsoir,

Pour demander la mise à jour de votre relevé de carrière, je vous invite à contacter : pour votre période au sein de l’Education nationale, le Service des Retraites de l’Etat : https://retraitesdeletat.gouv.fr/actif/contact pour votre période dans le secteur privé, l’Assurance retraite (régime de base) au 3960  (0,06 €/mn + prix d’appel) ou sur le site http://www.lassuranceretraite.fr , et votre caisse de retraite complémentaire Arrco (et Agirc si vous étiez cadre) via votre espace personnel sur http://www.agirc-arrco.fr

Bonne soirée

Bonsoir,

Vous pouvez demander un relevé de carrière depuis votre espace personnel sur le site https://www.agirc-arrco.fr

Ce document comporte un résumé des droits obtenus dans les différents régimes de retraite et le détail de ces droits, régime par régime, sur des feuillets séparés.
Vous y trouverez, notamment, vos points de retraite complémentaire pour l’ensemble de votre carrière.

Bonne soirée

Mon mari , né le 10/06/1956 est handicapé physique suite à un AVC hémorragyque grave, il est paralysé tout le côté droit . et je ma charge de ses papiers , il est parti en retraite le 1/07/2018, mais je ne savais pas qu’il fallait demander la complémentaire , personne ne m’a rien dit. Comment faire ?

Bonsoir,

S’il est conseillé de déposer ses demandes de retraites environ 6 mois avant la date prévue, il est fort probable, dans la situation de votre mari, que le régime de base ait signalé aux caisses de retraite complémentaire son intention d’un départ à la retraite au 1er juillet 2018. Le cas échéant, soyez rassurée car ses droits seront préservés.

Ceci étant, n’ayant pas accès aux dossiers des internautes, je ne peux vous confirmer ce point.

Pour cela, je vous conseille de contacter sans attendre le réseau d’accueil Cicas au 0820 200 189 (0,09 €/mn depuis un poste fixe). Un conseiller pourra vous préciser si une demande de retraite a bien été enregistrée pour votre mari et vous informer sur son l’état d’avancement de son dossier.

Toutefois, compte tenu du nombre important d’appels en ce moment, je vous précise que le réseau d’accueil Cicas est plus facilement joignable en deuxième partie de semaine entre 12h00 et 14h00

A toutes fins utiles, je vous communique le lien précisant les heures d’appel à privilégier : https://www.agirc-arrco.fr/contact/contact-conseiller-retraite/

Bonne soirée

Je suis en Belgique depuis l’été 2012 après 3 ans en Ukraine où j’ai cotisé à la caisse des Français de l’étranger.
Depuis aout 2012 je travaille près de LIEGE avec un salary split en France (à Thionville). Mais le relevé de carrière n’indique que l’année 2017.
Que faire pour corriger cette anomalie ?

Bonsoir,
Pour obtenir une mise à jour de votre relevé de carrière, je vous invite à contacter le régime de base français (l’Assurance retraite) en appelant le 3960 (0,06 €/ mn + prix d’appel) ou via le lien suivant : http://www.lassuranceretraite.fr
Bonne soirée

Bonsoir,

Les périodes de chômage peuvent permettre d’acquérir des droits à retraite : trimestres assimilés au régime de base et points de retraite complémentaire.

Ces droits sont attribués sans contrepartie du versement de cotisations. C’est pourquoi il est nécessaire de fournir, notamment aux caisses de retraite complémentaire, les attestations Assédic annuelles, preuves de l’indemnisation.

En outre, les éléments nécessaires au calcul des droits figurent sur ces attestations (nombre de jours indemnisés, type d’allocation perçu, employeur au titre duquel le droit est ouvert…).

En général, les organismes indemnisateurs (Assédic puis Pôle Emploi) transmettent directement les informations aux caisses de retraite. Il se peut toutefois que cela ne soit pas le cas, notamment pour des périodes de chômage anciennes. Dans ce cas, il est demandé à la personne de fournir les attestations annuelles d’indemnisation qu’elle a reçues à l’époque.

La situation est complexe quand la personne ne détient plus ses attestations car Pôle Emploi ne délivre pas de duplicata de ces documents pour des périodes anciennes.

Dans certains cas cependant, d’autres éléments de preuve peuvent être admis : notification d’attribution des allocations chômage, avis de paiement des Assedic, …
Sur ce point, je vous conseille de contacter la caisse de retraite en charge de votre dossier.

A défaut de tout élément attestant de la réalité de votre indemnisation pendant les périodes en cause, je crains qu’aucun droit ne puisse malheureusement vous être attribué pour votre chômage.

Bonne soirée

Peut on avoir un relevé complet de l’IRREP, de la CIRSIC et de U.I.R.IC car sur la reconstitution de ma carrière beaucoup de points sont différents des relevés papiers que je possède mais malheureusement il me manque certains relevés papier et j’aimerai pouvoir vérifier l’intégralité de ma carrière.

Bonsoir,

Les points que vous avez acquis auprès de l’IRREP, de la CIRSIC et de l’UIRIC ont été convertis en points Arrco au 1er janvier 1999 lorsque le régime unique Arrco a été créé.

Cette opération de conversion, si elle a modifié le nombre de points indiqué sur votre relevé de carrière, n’a pas changé la valeur globale de vos droits.

Pour vérifier cette conversion, il vous faut appliquer la formule suivante :

Nouveau nombre de points Arrco = ancien nombre de points de la caisse X valeur en francs du point de la caisse au 31 décembre 1998* / 6,5596**.

*les valeurs en francs au 31 décembre 1998 de ces caisses sont :

• IRREP : 2,5169
• CIRSIC et UIRIC régime UNIRS : 2,5416

**valeur en francs du point Arrco au 1er janvier 1999

Dès lors, les points cotisés auprès de ces caisses doivent donc figurer, en principe, sur votre relevé de carrière Agirc-Arrco.

Si n’est pas le cas, je vous invite à contacter votre caisse de retraite complémentaire via le lien suivant : https://espace-personnel.agirc-arrco.fr/public/#/dopli

Bonne soirée

Bonsoir,
Pour demander la mise à jour de votre relevé de carrière et notamment l’attribution des points pour la période d’emploi en 1974 , je vous conseille de contacter votre caisse de retraite complémentaire dont les coordonnées figurent en haut à gauche de votre feuillet Agirc-Arrco. Vous pouvez également retrouver ses coordonnées via le lien suivant : https://espace-personnel.agirc-arrco.fr/public/#/dopli

Bonne soirée

J’ai des périodes de chômage dans ma carrière, inscrites sur mon relevé de carrière, dois-je fournir des justificatifs pour ces périodes ou est-ce que le relevé de carrière suffit à justifier ces périodes ?

Bonsoir,

Les périodes de chômage indemnisé par Pôle emploi peuvent permettre l’inscription de points de retraite complémentaire Agirc et Arrco.

Pour obtenir la validation de ces périodes, l’ancien salarié doit fournir les attestations annuelles de Pôle emploi (nom de l’employeur, nombre de jours indemnisés, type d’allocations perçues…).
A défaut de ces justificatifs, la réglementation Agirc et Arrco prévoit la validation des périodes de chômage si le participant produit sa notification de décision du Pôle emploi et ses avis de paiement.
La validation est toutefois limitée aux périodes concernées par les avis de paiement.

Le relevé de carrière du régime général de la Sécurité sociale ne permet pas cette validation.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter cette brochure : http://fr.calameo.com/read/00271172907acf8cc59bc

Bonne soirée

Bonsoir,

Pour demander la mise à jour de votre relevé de carrière et, éventuellement, l’attribution des points pour une période manquante, je vous invite à contacter votre caisse de retraite complémentaire dont les coordonnées figurent en haut à gauche de votre feuillet Agirc-Arrco.

Vous pouvez également retrouver ses coordonnées via le lien suivant :
https://espace-personnel.agirc-arrco.fr/public/#/dopli

Bonne soirée

J’ai reçu de la part de l’assurance retraite une estimation indicative globale m’indiquant les montants approximatifs de ma future pension en fonction de mon âge de départ à la retraite. Il s’avère qu’il manque, pour les années 1982, 1983, 1984, 1985 et 1986 les points ARRCO (ISICA à l’époque) relatifs à mon activité au sein de la société ***.
En conséquence, pourriez-vous m’indiquer comment régulariser cette situation (sachant que j’ai perdu mes bulletins de salaire lors d’une crue du Rhône il y a quelques années) et me transmettre une estimation actualisée ?

Bonsoir,

Pour demander l’actualisation de votre relevé de carrière et notamment l’attribution des points pour les périodes manquantes, je vous conseille de contacter votre caisse de retraite complémentaire dont les coordonnées figurent en haut à gauche de votre feuillet Agirc-Arrco.

Bonne soirée

Je me permets de vous contacter afin d’avoir information, des pistes afin d’avoir un vrai et relevé de carrière venant de la CRAM (CARSAT).
En effet tout passe par eux (malheureusement…) et je me bats désespérément depuis 5 ans!!! pour obtenir cette clarification.
NB: Je note ici avec plaisir que concernant les relevés de vos service AGIRC-ARRCO tout est «carré»!!
Aujourd’hui j’ai 56 ans et visiblement d’après les texte que je vois sur le NET, je suis éligible à prétendre à une carrière longue (premier «job d’été» à 17 ans, 1979) + service militaire + carrière militaire partielle ….
… et rien de tout cela n’apparaît sur le «relevé de carrière» consulté régulièrement sur le site de la CARSAT de Marseille…
NB: Il ont l’ignominie de mettre en page d’accueil un grand speech sur le «droit à l’information» … et tout leur «baratin» qu’à partir de 35 ans, puis tous les 5 ans nous allons recevoir de l’information: Foutaise!! Je n’ai strictement rien reçu (et ne suis pas le seul dans ce cas, hélas)….
Ma question:
A 56 ans, comment faire pour y voir clair? … je suis dépité…

Bonsoir,
Toutes les activités salariées quelle que soit la durée peuvent donner droit à une attribution de trimestres par le régime de base et des points de retraite complémentaire par l’Arrco (et l’Agirc pour les cadres). C’est le montant de la rémunération qui permet l’attribution de ces droits à retraite et non la durée de l’emploi. Je vous adresse le tableau du montant des salaires permettant de valider un trimestre pour chaque année : http://www.legislation.cnav.fr/Pages/bareme.aspx?Nom=salaire_validant_un_trimestre_montant_bar . De manière générale, lorsqu’il manque des périodes d’activité salariée sur un relevé, il faut adresser une copie des bulletins de salaire. S’agissant de votre période de service militaire, le régime de base attribue des trimestres assimilés, à raison d’un trimestre par période de 90 jours de date à date, dans la limite de 4 par an. Pour la retraite complémentaire Arrco, la période de service militaire obligatoire est validable au-delà des 12 premiers mois de service et sous réserve qu’elle ait interrompu une période d’activité salariée validable par une caisse de retraite Arrco, ou si la période de service militaire n’est précédée d’aucune période d’emploi mais l’intéressé a repris un emploi salarié dans les six mois après son retour à la vie civile. Si par la suite vous avez intégré l’armée pour y effectuer une carrière militaire (d’une durée supérieure à 15 ans), cette période ne relève probablement pas de la compétence des régimes de base et complémentaires des salariés du privé mais celui du SRE (Service de retraites de l’Etat). Dès lors, je vous conseille de demander la mise à jour de vos relevés de carrière en contactant :

S’agissant de la non-réception de votre relevé de situation individuelle dans le cadre du dispositif “droit à l’information”, il peut y avoir plusieurs explications : dernière adresse  inconnue ou imprécise, anomalie technique…. Cela étant, indépendamment du calendrier d’envoi de ces relevés, chaque individu qui n’a pas encore bénéficié d’une retraite peut, à tout moment, obtenir son relevé de carrière en ligne. Vous pouvez accéder à votre relevé depuis votre espace personnel sur http://www.agirc-arrco.fr

Bonne soirée

Mon relevé de carrière sur le régime général est à jour à fin 2017, par contre mon relevé de carrière sur AGIRC ARRCO s’arrête fin 2015. À qui dois je envoyer mes bulletins de salaire correspondants pour mettre a jour mon relevé de carrière.

Bonsoir,

Pour demander la mise à jour de votre relevé de carrière et, éventuellement, l’attribution des points pour une période manquante, je vous invite à contacter votre caisse de retraite complémentaire dont les coordonnées figurent en haut à gauche de votre feuillet Agirc-Arrco.

Vous pouvez également retrouver ses coordonnées via le lien suivant :
https://espace-personnel.agirc-arrco.fr/public/#/dopli

Bonne soirée

Bonsoir,

Pour faire un point sur l’ensemble de vos droits acquis auprès des organismes de retraite obligatoire (base et complémentaires), vous pouvez, à tout moment, demander un relevé individuel de situation (RIS) depuis votre espace personnel sur le site https://www.agirc-arrco.fr

Ce document comporte un résumé des droits obtenus dans les différents régimes de retraite et le détail de ces droits régime par régime sur des feuillets séparés.

Bonne soirée

Sur le relevé reçu le 21/09/2012, page 6 sur 10, vous notez les années 1974 -1975-1976 mais les autres années de 1977 à 1980 n’apparaissent pas. Je vous remercie de rééxaminer ce relevé car j’ai travaillé durant cette période. D’ailleurs je suis inscrite en régime général pour ces années donc cela devrait apparaître aussi en retraite complémentaire des salariés du secteur privé.
1977 : mairie Saint Etienne, école Gaspard Monge
1978 : collègue Mario Meunier Montbrison maitre auxiliaire non validé par l’EN
1979 :collègue Mario Meunier Montbrison maitre auxiliaire non validé par l’EN et Lp Verrières en Forez, maitre auxiliaire non validé par l’EN
1980 :Lp Verrières en Forez, maitre auxiliaire non validé par l’EN

Bonsoir,

L’équipe des Experts retraite, dont la vocation est de répondre aux questions sur la retraite, n’a pas accès aux dossiers des internautes.

Dès lors, pour vérifier votre situation et, le cas échéant, demander la rectification de votre relevé de carrière pour la période d’emploi de 1997 à 1980 qui relève du secteur public, je vous invite à prendre attache avec l’Ircantec (Institution de Retraite Complémentaire des Agents non Titulaires de l’Etat et des Collectivités publiques) sur le site http://www.ircantec.retraites.fr ou par téléphone au 02.41.05.25.25.

Bonne soirée

J’ai travaillé à la Banque Parisienne de Crédit du 05/01/1977 au 30/06/1978 et les cotisations de retraite étaient versées à la caisse de retraite A F B. J’ai eu connaissance du changement et que les cotisations versées ont été reprises par l’arrco-agirc mais je ne retrouve pas ces périodes sur mon relevé de carrière. Pouvez-vous me dire quelles démarches faire pour valider ces cotisations afin quelles apparaissent sur mon relevé de carrière ?

Bonsoir,

En effet, avant 1994, les établissements bancaires avaient leur propre système de retraite complémentaire. Lorsque la profession bancaire a rejoint, en 1994, les régimes Arrco et Agirc, ces derniers ont repris, en tout ou partie, les droits acquis auprès des caisses de retraite bancaire.

Vous devriez donc obtenir des points de retraite complémentaire pour votre période du 5 janvier 1977 au 30 juin 1978 à la Banque Parisienne de Crédit.

Pour demander la mise à jour de votre relevé de carrière et notamment l’attribution des points Arrco (et Agirc si vous avez été cadre) pour cette période bancaire, je vous conseille de contacter votre caisse de retraite complémentaire dont les coordonnées figurent en haut à gauche de votre feuillet Agirc-Arrco.

Bonne soirée

J’ai 56 ans, je viens d’éditer un relevé de situation individuel et j’ai une interrogation concernant celui-ci. J’ai toujours cotisé au taux plafond de la SS , cependant, j’ai constaté qu’il y a deux années (2011 et 2013) où les montants indiqués sur le RSI son inférieurs alors que j’ai cotisé au taux plafond ( j’ai vérifié sur mes fiches de paie). Peux-t’on cotisé au plafond et avoir un montant pris en compte différent?

Bonsoir,

A ma connaissance, pour les travailleurs non salariés, les cotisations sont calculées proportionnellement au revenu de l’activité.

La Sécurité sociale des Indépendants (ex-RSI) calcule dans un premier temps les cotisations à titre provisionnel, puis celles-ci sont recalculées sur la base du revenu réel déclaré.

N’ayant pas accès à vos données personnelles, je ne suis pas en mesure de vous préciser l’écart que vous constatez.

Je vous conseille donc de contacter la Sécurité sociale des Indépendants pour vérifier votre situation pour 2011 et 2013 sur le site http://www.secu-independants.fr ou par téléphone au 36 48 (service gratuit + prix d’appel).

Bonne soirée

Je viens de consulter mon relevé de carrière et il s’avère que plusieurs de mes employeurs n’y apparaissent pas.  Je suis même salariée de la même entreprise depuis 18 ans mais ce même employeur n’apparaît pas sur chaque année sur le relevé de carrière. Comment mettre à jour les périodes qui, visiblement, n’ont pas été prises en compte?

Bonsoir,

Pour demander la mise à jour de votre relevé de carrière et, éventuellement, l’attribution des points pour des périodes manquantes, je vous invite à contacter votre caisse de retraite complémentaire dont les coordonnées figurent en haut à gauche de votre feuillet Agirc-Arrco.

Vous pouvez également retrouver ses coordonnées via le lien suivant :
https://espace-personnel.agirc-arrco.fr/public/#/dopli

Bonne soirée

Bonsoir,

Vous pouvez consulter et télécharger gratuitement votre relevé de carrière depuis votre espace personnel sécurisé sur le site internet de l’Agirc et de l’Arrco http://www.agirc-arrco.fr

Bonne soirée

J’ai mon relevé de carrière où figurent tous mes relevés annuels et j’ai pris les 25 meilleures années pour le calcul du montant de ma retraite.
J’ai reçu une évaluation de ma retraite personnelle de ces mêmes 25 meilleures années mais je m’aperçois qu’il y a une différence pour trois années où les salaires, même revalorisés, sont inférieurs aux salaires annuels indiqués sur le relevé de carrière ; plus de 24.000 euros de différence.Une partie n’a pas été prise en compte ?
Je ne comprends pas de telles différences et je croyais que le relevé de carrière était le calcul pour la moyenne des 25 meilleures années ?
Pouvez-vous me renseigner ?

Une autre question sur certaines de ces 25 meilleures années.
Pour cinq autres années que celles indiquées ci-dessus, j’avais reçu, en 2014, un relevé de carrière avec les salaires revalorisés au 01.04.2014 ainsi qu’une évaluation de retraite des 25 meilleures années.
J’ai eu, en 04.2018, une nouvelle évaluation de retraite des 25 meilleures années où il apparaît que les mêmes années revalorisées au 01.10.2017 sont inférieures aux années revalorisées en 2014.
J’ai donc pris le tableau du site de l’assurance retraite concernant les coefficients de revalorisation des salaires à compter du 01.10.2017 et j’ai donc, après calculs, vérifié que les mêmes années revalorisées au 01.10.2017 sont inférieures à celles de 2014.
ex. : un salaire annuel 2001 de 32.455,94 euros (212.897 F) est revalorisé au 01.10.2017 (coefficient 1,228) à 39.855,89 euros (39.531,33 en 2014) mais n’est indiqué sur le tableau d’évaluation pour le calcul de ma retraite que de 33.585 euros.  Une différence de plus de 24.400 euros pour 5 autres années.

Bonsoir,

Les Experts-retraite ont vocation à répondre aux questions d’ordre général que se posent les internautes sur la retraite.
N’ayant pas accès à vos données personnelles, je ne sais pas pour quelle raison les salaires pris en compte pour le calcul de votre revenu annuel moyen des 25 meilleures années (RAM) ne correspondent pas aux salaires mentionnés sur votre relevé de carrière du régime général de la Sécurité sociale.

Pour toute question relative aux salaires pris en compte pour calculer votre RAM, je vous invite à interroger directement la Carsat en appelant le 3960 (0,06 €/mn + prix d’appel) ou sur le site http://www.lassuranceretraite.fr.

Bonne soirée

J’ai travaillé en Allemagne, cela ne figure pas. J’ai consécutivement pris deux congés parentaux,en alternance avec une inscription pôle emploi, mais celles-ci ne figure pas.  Mon assurance veilliesse des parents aux foyer de 2010 n’apparait pas.

Bonsoir,

La réglementation européenne permet de tenir compte de toutes les périodes d’assurance dans les différents régimes de retraite de base des pays de l’espace économique européen.
Ainsi, pour calculer la durée totale de votre carrière afin de déterminer si vous remplissez les conditions d’ouverture des droits en France et en Allemagne, vos périodes d’emploi dans ces deux pays seront totalisées.

Le nombre de trimestres effectivement retenu pour vos activités hors de France sera communiqué au régime de base français par le régime allemand, au moment de la liquidation de vos droits.

Pour une mise à jour anticipée, je vous invite à contacter la caisse de retraite d’assurance vieillesse allemande :

•Deutsche Rentenversicherung Bund
Ruhrstraße, 2
D-10709 Berlin
Allemagne
Tél : 00 49 30 865 0
Fax : 00 49 30 86 52 72 40
www.deutsche-rentenversicherung-bund.de

Les informations vous concernant seront alors transmises à votre régime de base français.

Concernant l’assurance vieillesse des parents au foyer (AVPF), les trimestres y afférant seront pris en compte lors du calcul de votre retraite.

Pour mettre à jour votre relevé de carrière du régime général de la Sécurité sociale, je vous conseille de vous rapprocher de l’Assurance retraite de l’Assurance retraite au 3960 (0,06 €/ mn + prix d’appel) ou via le lien suivant : http://www.lassuranceretraite.frwww.lassuranceretrai

Bonne soirée

En consultant mon relevé en ligne je constate qu’aucun point AGIRC n’apparaît avant 2007 alors que j’ai des relevés papier qui mentionnent des points depuis 1989. Les points ARRCO semblent correctement renseignés. Comment puis-je procéder?

Bonsoir,

Pour demander la rectification de votre relevé de carrière Agirc, je vous conseille de contacter votre caisse de retraite complémentaire, en contactant votre caisse, dont vous pourrez trouver les coordonnées via le lien : https://espace-personnel.agirc-arrco.fr/public/#/dopli

Bonne soirée

Je constate des erreurs sur mon relevé de carrière (erreurs sur les montants de mes salaires des années 1976, 1978 et 2011) ; il me manque aussu un employeur pour l’année 2017
Que dois-je faire pour que toutes ces erreurs soient rectifiées ?

Bonsoir,
Pour demander la rectification de votre relevé de carrière, je vous conseille de contacter vos caisses de retraite : pour le régime général de la Sécurité sociale en appelant le 3960 – 0,06 €/mn + prix d’appel ou sur le site http://www.lassuranceretraite.fr , pour la retraite complémentaire, en contactant votre caisse, dont vous pourrez trouver les coordonnées via le lien : https://espace-personnel.agirc-arrco.fr/public/#/dopli

Bonne soirée

Bonsoir,

Pour obtenir votre relevé de carrière, je vous invite à contacter votre caisse de retraite complémentaire dont vous trouverez les coordonnées en cliquant sur le lien suivant :
https://espace-personnel.agirc-arrco.fr/public/#/dopli

Bonne soirée

Bonsoir,

Vous pouvez demander un Entretien d’Information Retraite (EIR) en contactant votre caisse de retraite complémentaire (http://www.retraite-repartition.fr/dopli/) ou auprès du réseau d’accueil Cicas au 0820 200 189 (0,09€/mn depuis un poste fixe).

Ce bilan personnalisé et gratuit vous permettra, en effet, de faire le point et mettre à jour votre carrière.

Par ailleurs, le rachat de trimestres (12 au maximum) pour période d’années incomplètes ou d’études supérieures auprès du régime général est possible.

Je vous joins le lien vers le site de l’assurance traitant de cette question :
https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/home/salaries/age-et-montant-de-ma-retraite/ameliorer-mes-futurs-revenus/effectuer-rachats-trimestres.html#contenu-156a16e3-0dff-4f3a-8ea8-908d8132c369

Le coût du rachat dépend notamment de l’âge atteint au moment du rachat et du revenu. Vous trouverez le lien vers le barème :
http://www.legislation.cnav.fr/Pages/bareme.aspx?Nom=vplr_cout_par_trimestre/vplr_cout_par_trimestre_2017_bar

A noter que les trimestres ayant fait l’objet de ce type de rachat sont retenus pour permettre un départ en retraite à compter de l’âge légal, soit 62 ans pour vous, selon la législation actuelle, mais ils ne sont pas pris en compte pour bénéficier d’un départ en retraite anticipée pour carrière longue.

Bonne soirée

En 2007 puis en 2012 j’ai reçu mon relevé de point retraite Arcco.
Ces deux relevés indiquaient bien les points que j ai acquis jusqu’ au 31 Décembre 2006 , puis plus rien pour les années suivantes jusqu’à ce jour , alors que ma situation est restée inchangée , étant Invalide cat 2 depuis 2003. 
J’ai essayé par différents canaux d informations de comprendre cet état de fait , soit la non mise à jour de l acquisition de points depuis Janvier 2007 à ce jour sur mes relevé arcco.
Parmi les différentes raisons qui me furent données la dernière en date émanant de la caisse de retraite Arcco/Argicc, qui m informe qu ‘elle n’aurait pas eu en sa possession depuis 2007 , mes relevés de revenus annuels de prestations Invalidité et je fus donc invité à faire parvenir a la caisse de retraite ces relevés

Alors plusieurs questions se posent :
Qui a transmis à la caisse de retraite de octobre 2003 a fin 2006 mes relevés de prestations annuel en rapport avec ma situation d invalidité qui ont permis l attribution de points sur mon décompte ?

N’es ce pas à l organisme payeur en l’occurrence la sécurité sociale qui aurait du faire cette transmission a ma caisse de retraite , et n aurais je pas du être prévenue que cette transmission a la caisse de retraite ne se faisait plus depuis 2007 ?????

Pourquoi n ai je pas été prévenu avant 2018 , au moment ou j organise mon dossier retraite complémentaire , de devoir faire moi même cette démarche alors que celle ci était faite automatiquement avant ?

N’ayant plus en ma possession pour des raisons indépendantes de ma volonté mes relevés de prestations annuelles invalidité sécurité sociale de 2007 à 2015 , pourrais je justifier au près de la caisse de retraite de la continuité de mes revenus annuels invalidité depuis 2007 à 2015 en fournissant à ma caisse de retraite mes avis d’impositions annuels , sur lesquels figures bien a la case ” pension /rente ” le montant que j ai perçue chaque année et qui justifie bien le cas échéant de la continuité de ma situation de pensionné en invalidité ?

Bonsoir,

La plupart des informations concernant votre carrière ont été transmises par vos employeurs lors des déclarations annuelles des salaires.
A cette occasion, ils peuvent également déclarer les périodes de maladie.

En revanche, la Sécurité sociale ne transmet pas automatiquement les informations relatives indemnités journalières ou à la pension d’invalidité à la caisse de retraite complémentaire.

C’est pourquoi, pour justifier des périodes de maladie et d’invalidité, il peut être demandé de fournir les attestations annuelles de versement d’indemnités journalières de la Sécurité sociale, la notification de la pension d’invalidité.
Dans certains cas, les bulletins de salaire peuvent être retenus.

En revanche, l’avis d’imposition sur les revenus n’est pas valable.

Pour plus de détails sur ce sujet, vous pouvez consulter ce lien :
http://fr.calameo.com/read/0027117296d7937ee935c

En tout état de cause, n’ayant pas accès à vos données, je vous conseille donc, si vous ne l’avez pas déjà fait, de contacter votre caisse de retraite complémentaire afin de faire le point sur les documents nécessaires à la mise à jour de votre dossier.

Bonne soirée

J’essaie de me connecter pour avoir mon relevé de carrière (salarié du privé) et une simulation du départ à ma retraite pour mes 62 ans. La connection ne fonctionne pas. Pouvez-vous m’aider ?

Bonsoir,

Si vous rencontrez des difficultés pour vous connecter à votre espace personnel sur http://www.agirc-arrco.fr, je vous invite à contacter le support technique via le lien suivant : https://espace-personnel.agirc-arrco.fr/public/#/help/ac Vous pouvez aussi joindre le réseau Cicas au 0820 200 189 (0,09 €/mn depuis un poste fixe).

Bonne soirée

Au moment de ma retraite le 1er janvier 2023, il me manquera un trimestre de cotisation pour bénéficier du taux plein.
Je subirai donc une décote pendant la durée de ma retraite. Quelle sera sont taux ?
Subirai-je en plus la minoration de 10% pendant 3 ans ?
Et si je rachète ce trimestre manquant, subirai-je cette minoration de 10% ?

Bonsoir,

Si vous ne remplissez pas les conditions nécessaires à la perception d’une retraite de base à taux plein, votre retraite complémentaire Agirc-Arrco sera en effet minorée à titre définitif. Ainsi, pour un trimestre manquant, votre retraite complémentaire sera minorée de 1%. Dans une telle situation, la minoration temporaire de 10% que vous évoquez ne sera quant à elle pas appliquée puisque vous ne remplirez pas les conditions du taux plein.
En revanche, si vous rachetez un trimestre vous permettant alors de remplir la durée d’assurance requise pour une retraite à taux plein, votre retraite complémentaire sera minorée de 10% pendant 3 ans.

Bonne soirée

J’ai fait ma demande de départ retraite pour le 01/04/2019 et je souhaiterai maintenant faire ma demande pour ma ou mes retraites complémentaires. Que dois je faire? 

Bonsoir,

Si vous rencontrez des difficultés pour joindre un conseiller retraite du réseau d’accueil Cicas, vous pouvez déposer votre demande de retraite directement depuis votre espace personnel sur www.agirc-arrco.fr

Bonne soirée

Bonsoir,

Pour bénéficier de votre retraite au 1.6.2019, il vous faut déposer votre demande 6 mois avant son point de départ soit à partir de décembre 2018 :
• sur http://www.lassuranceretraite.fr ou au 3960 (Service 0,06 €/min + prix appel), pour la retraite de base,
• dans votre espace personnel sur http://www.agirc-arrco.fr ou auprès du réseau d’accueil Cicas au 0820 200 189 (0,09€/mn depuis un poste fixe), pour la retraite complémentaire.

Bonne soirée

J’ai 52 ans et un IPP 20% en maladie professionnelle. Quels documents dois-je fournir pour mon départ à la retraite à 60ans ?
J’ai également 3 enfants, comptent-ils pour le calcul de départ à la retraite ?

Bonsoir,

Si vous percevez une rente pour maladie professionnelle avec un taux d’incapacité permanente de 20%, vous pourrez obtenir votre retraite à taux plein à compter de 60 ans.
Lorsque vous déposerez votre demande de retraite de base, vous devrez remplir un questionnaire et fournir des justificatifs de votre incapacité.

Pour en savoir plus sur ces documents, vous pouvez contacter l’Assurance retraite par téléphone au 3960 (0,06 €/ mn + prix d’appel) ou sur http://www.lassuranceretraite.fr

Bonne soirée

J’ai 61ans, je suis à la retraite depuis 2013,j’étais fonctionnaire et bénéficié du service actif.
J’ai effectué quelques années de travail dans le privé, quel est la demarche dès maintenant, pour prétendre a ses droits ?

Bonsoir,

Pour bénéficier de votre retraite en tant que salarié du privé, il vous faut déposer votre demande 6 mois avant son point de départ :
• sur http://www.lassuranceretraite.fr ou au 3960 (Service 0,06 €/min + prix appel), pour la retraite de base,
• dans votre espace personnel sur http://www.agirc-arrco.fr ou auprès du réseau d’accueil Cicas au 0820 200 189 (0,09€/mn depuis un poste fixe), pour la retraite complémentaire.

Bonne soirée

Bonsoir,

À ma connaissance, les personnes recrutées dans le cadre des travaux d’utilité collective (TUC) avaient le statut de stagiaire de la formation professionnelle.

Comme tous les stagiaires de la formation professionnelle, ils étaient assujettis à l’assurance vieillesse du régime général.

En revanche, les caisses de retraite complémentaire Arrco et Agirc concernent les seuls travailleurs salariés.

Les personnes employées dans le cadre de TUC n’avaient pas le statut de salariés.

Ils ne pouvaient malheureusement pas être affiliés aux caisses Arrco et Agirc, y cotiser et donc acquérir des points de retraite complémentaire.

Bonne soirée

Quelle sont les formalités à faire lorsque l’on est indemnisé ARE par PE l’année précédant la retraite ? Est-ce que PE considère que l’on est en retraite dès que l’on a l’âge ? ou dès que l’on a le nb de trimestres ad hoc ? ou c’est à la personne en recherche d’emploi d’indiquer à PE qu’ell prend sa retraite ? quand le faire ?

Bonsoir,

À ma connaissance, tant que vous n’aurez pas atteint le nombre de trimestres permettant de percevoir une retraite de base à taux plein, une allocation chômage pourrait continuer à vous être versée dans la limite toutefois de la durée maximale de vos droits.

C’est pourquoi Pôle emploi vous demandera probablement,le moment venu, de produire une attestation précisant que vous ne réunissez pas la durée d’assurance requise pour obtenir votre retraite à taux plein.

Toutefois, lorsque vous souhaiterez bénéficier de votre retraite, vous devrez en formuler la demande auprès du régime de base et de votre régime de retraite complémentaire. En effet, d’une manière générale, les droits à retraite sont quérables et non portables, c’est-à-dire que la mise en paiement de la pension de retraite ne peut intervenir que sur demande expresse du bénéficiaire.

Bonne soirée

Question N°1
Sur mon relevé de carrière il me manque des années de cotisations pour lesquelles j’ai travaillé et détient les bulletins de salaire. Ces périodes correspondent chaque fois à des entreprises qui étaient en difficulté et qui ont finalement été liquidées. D’après mes renseignements il semblerait que les cotisations URSSAF de ces années manquantes n’aient pas été versées auprès de l’organisme par ces entreprises ce qui expliquerait cela.
Si tel est le cas comment cela se passe t -il pour la validation des trimestres en sachant que je détiens mes bulletins de salaire pour ces périodes ?
Question N°2
Actuellement demandeur d’emploi indemnisé, comment cela se passe t-il pour la validation des trimestres ?
Question N°3
A quelle moment faut-il faire sa demande de retraite et comment être sur de la date de celle-ci ?

Bonsoir,

Si les cotisations dues n’ont pas été versées, les bulletins de salaire constituent alors un élément de preuve important. C’est notamment le cas pour la retraite complémentaire Agirc-Arrco, pour laquelle il est nécessaire de prouver que la part salariale a bien été retenue sur la rémunération du salarié.
N’ayant pas accès à vos données personnelles de carrière, je ne peux être plus précis. Pour davantage d’informations sur votre situation personnelle, vous pouvez contacter :
• pour votre retraite de base, le régime général de la Sécurité sociale en appelant le 3960 (0,06 €/mn + prix d’appel) ou sur le site http://www.lassuranceretraite.fr
• pour la retraite complémentaire, votre caisse Agirc/Arrco (coordonnées disponibles via ce lien : https://espace-personnel.agirc-arrco.fr/public/#/dopli

S’agissant de périodes de chômage, elles permettent normalement de continuer à acquérir des trimestres au régime général de la Sécurité sociale, à raison d’un trimestre pour 50 jours de chômage (période indemnisée et délai de carence). Pour demander la mise à jour de votre relevé de carrière, vous pouvez contacter là aussi le régime général de la Sécurité sociale qui vous demandera peut être de justifier votre période de chômage, par exemple en fournissant les attestations annuelles d’indemnisation que vous avez reçue de Pôle Emploi.

Enfin, pour bénéficier de votre retraite, il vous faut déposer votre demande 6 mois avant son point de départ. Pour connaître précisément la date à partir de laquelle vous pourrez en bénéficier, il vous faut interroger le régime général, seul habilité à en fixer la date d’effet.

Bonne soirée

Ayant égaré les fiches de paie de mes premiers emplois de 1985 – 1993 suite aux plusieurs déménagements .
Pourriez-vous me dire comment je pourrai justifier ces années de travail ? Par quel moyen je pourrai ravoir les justificatifs ou auprès de quels organismes je pourrai demander de me fournir les justificatifs ?

Bonsoir,

Rassurez-vous, si vos employeurs ont, à l’époque, effectué les démarches nécessaires, vos droits ont été inscrits à votre compte et vous n’aurez pas besoin de produire vos fiches de paie.

Dans le cas contraire, pour obtenir la régularisation de vos droits, vous devrez justifier du prélèvement des cotisations salariales sur votre salaire et, pour cela, présenter vos bulletins de salaire.

Malheureusement, seules les entreprises qui les ont édités peuvent vous transmettre un duplicata.

En l’absence de ces documents, je crains qu’aucun droit ne puisse être accordé.

Bonne soirée

QUESTION : 1) Le site AGIRC ARCO renvoie vers B2V. Cependant, l’AGIRC ARCO continue à proposer des RDV et des informations => Qui est le bon interlocuteur notamment pour déposer son dossier de départ à la retraite ?
2) Mon départ à taux plein est prévu à 62 ans le 1er sept 2019. Y a t-il une revalorisation si je fais un trimestre de plus (départ le 1 déc 2019) et de combien (1,25% ?)

Bonsoir,

1/ Pour constituer votre dossier ou demander un entretien, vous pouvez contacter le Réseau d’accueil Cicas. Toutefois, selon votre message, c’est le groupe B2V qui sera chargé de mettre à jour votre carrière, calculer votre retraite complémentaire et de la payer

2/ S’agissant de la surcote du régime de base, les personnes nées, comme vous, en 1957 doivent :
• dépasser l’âge légal de départ à la retraite, soit 62 ans pour votre génération,
• totaliser au moins 166 trimestres nécessaires pour la retraite au taux maximum de 50 %,
• continuer à travailler.

Chaque trimestre civil supplémentaire cotisé permet d’obtenir une majoration du montant de la pension vieillesse de 1.25%

Dès lors, si vous remplissez les conditions pour obtenir votre retraite à taux plein à compter du 1er septembre 2019, il vous faudra travailler jusqu’au 31 décembre 2019 pour obtenir une surcote.

Bonne soirée

J’habite massy et je souhaite aller vous voir pour avoir des infos et constituer mon dossier. Seul problème je n ai que le nom de la rue de votre permance.
Puis je avoir l adresse exacte ?

Bonsoir,

Les conseillers retraite ne reçoivent que sur rendez-vous. Dès lors, pour prendre rendez-vous, vous devez appeler le réseau d’accueil CICAS au 0820 200 189 (0,09€/mn depuis un poste fixe).
Un conseiller retraite pourra vous accompagner dans vos démarches et vous proposer un rendez-vous physique.

Les conseillers retraite reçoivent sur rendez-vous du lundi au vendredi de 8h30 à 18h sans interruption.

Pour joindre le réseau Cicas plus facilement, je vous invite à privilégier les périodes de moindre affluence, soit du mercredi au vendredi.
Enfin, vous trouverez l’adresse de la permanence la plus proche de votre domicile et des informations sur les services proposés par le réseau d’accueil Cicas sur le site internet suivant : https://www.cicas.agirc-arrco.fr/

Bonne soirée

J’aurai 60 ans le 3/2/19 je suis en train de remplir une demande de retraite progressive. Puis je mentionner comme date de départ de ma retraite progressive le 01/03/19
Dois je faire ma demande simultanément au régime général et au régime complémentaire ?

Bonsoir,

Oui, vous pouvez mentionner le 1.3.2019 comme point de départ de votre retraite progressive soit au premier jour du mois qui suit vos 60 ans. Vous devez en outre faire une demande auprès de votre régime de base et une demande distincte pour vos droits à retraite complémentaire.

Bonne soirée

Le 1er janvier 2019 je serais en retraite. J’ai travaillé dans le privé et j’ai cotisé à IRNIS (de 1979 à 1982) qui a été repris par ARRCO. Je voulais prendre rendez-vous avec CICAS à Toulon mais pas de date dispo. Comment puis-je demander la liquidation de cette retraite complémentaire ?

Bonsoir,

Pour obtenir votre retraite complémentaire Agirc-Arrco, il n’est pas nécessaire de vous déplacer.

Vous pouvez en effet déposer votre demande en ligne dès à présent et sans attendre depuis votre espace personnel sur http://www.agirc-arrco.fr ou par l’intermédiaire du réseau d’accueil Cicas au 0820 200 189 (0,09 €/mn + prix d’un appel. Un conseiller retraite enregistrera alors votre demande et vous indiquera la marche à suivre.

Bonne soirée

Hervé – Bonjour je compte prendre ma retraite le 01/10/2019. Peut-on demander la retraite en une seule fois tous régimes confondus ou faut-il la demander à chaque régime.Pour ma part régime général, retraite complémentaire, Ircantec, MSA?

Bonjour,

Vous devez faire une demande de retraite auprès du dernier régime de base auquel vous êtes affilié, Assurance retraite ou MSA (hors exploitants agricoles) dans le cadre de la Liquidation Unique des Régimes Alignés (LURA).

Pour les régimes de retraite complémentaire, Agirc-Arrco et Ircantec, vous devez faire votre demande d’ouverture de droits auprès du réseau d’accueil Cicas en appelant le 0820 200 189.

Casta – si j’ai mes 168 trimestres avant l’age de 62 ans mon age légal. est-ce que je surcote avec les cotisations versées entre les 168 trimestres et les trimestres supplémentaires pour aller jusqu’à 62 ans?

Bonsoir,

Pour bénéficier d’une surcote, de 1.25% par trimestre civil complet
d’activité supplémentaire, auprès du régime général de la Sécurité sociale,
il faut :
dépasser l’âge légal de départ à la retraite, soit 62 ans pour vous, totaliser au moins 168 trimestres nécessaires pour la retraite au taux maximum de 50%, continuer à travailler. Dans votre situation, le fait de bénéficier des 168 trimestres avant vos
62ans ne vous permet donc pas de bénéficier d’une surcote.

Pour en bénéficier, vous devez retravailler au moins 1 trimestre civil
après votre 62ème anniversaire. Bonne soirée.

Bonsoir,

Il convient de demander l’ouverture de ses droits au moins 6 mois avant sa date de départ à la retraite.

Ceci étant, si vous souhaitez votre retraite à taux plein, il convient de vérifier auprès du régime général que vous avez acquis 166 trimestres ( minimum requis pour les personnes nées en 1957 ). Pour cela, vous pouvez contacter l’Assurance retraite au 3960.

Vous devez également cesser toute activité professionnelle, préavis éventuel inclus, pour pouvoir bénéficier de vos retraites.
Vous pouvez obtenir une simulation de vos droits à retraite, tant pour les régimes de base (régime général de la Sécurité sociale, Sécurité Sociale pour les Indépendants…) que pour les régimes de retraite complémentaire, en vous rendant dans votre espace personnel sur le site www.agirc-arrco.fr
Bonne soirée

Dani – le délai de 4 mois entre la transmission du dossier de demande de retraite progressive et la date choisie de départ à la retraite progressive est il impératif ? que se passe t il s’il est de 3 mois

Bonsoir,

Il est en effet recommandé de déposer ses demandes de retraite 4 à 6 mois avant le point de départ prévu.
Ce délai est nécessaire pour procéder à la constitution et à l’instruction du dossier pour un paiement dès le début de la retraite.

Selon le dossier, un délai de 3 mois peut suffire. Si tel n’est pas le cas, le paiement pourrait intervenir plus tard mais aura un effet rétroactif.

Bonne soirée,

Bonjour,
Si vous avez fait votre demande de retraite auprès du régime de base, les régimes de retraite complémentaire AGIRC-ARRCO auront normalement reçu un signalement informatique.

Un dossier de retraite complémentaire sera alors envoyé à votre domicile que vous devez compléter, signer et renvoyer dans les meilleurs délais.

Toutefois, si vous n’aviez rien reçu 3 à 4 semaines après votre démarche auprès de l’Assurance retraite, je vous conseille de déposer votre demande en ligne dans votre espace personnel sur  www.agirc-arrco.fr ou de contacter le réseau d’accueil Cicas au 0820 200 189 (0,09 €/mn depuis un poste fixe). 

Michel – J’ai déjà fait un point avec Reunica de mes relevés et de mes trimestres.
A 61 ans et 8 mois, je sais que j’aurai une retraite pleine à 63 ans.
Qui dois je contacter pour les informer de ma date de départ à la retraite et quand?

Bonsoir,

Il est conseillé de déposer sa demande de retraite environ 6 mois avant le
point de départ de la retraite auprès :

– de l’Assurance retraite au 3960 ou en ligne dans votre espace personnel
sur www.lassurance.fr,
– de l’Agirc-Arrco en ligne dans votre espace personnel sur
www.agirc-arrco.fr ou auprès du réseau d’accueil CICAS au 0820 200 189.

Bonne soirée

Erick – Bonjour,  Je suis déjà retraité du régime EDF, j’aurais 62 ans en 2019,comment dois je faire ma demande pour le régime AGIRC et pour le régime ARRCO auxquels j’ai cotisé?

Bonsoir,
Vous pouvez faire votre demande :
– Pour le régime de base par téléphone au 3960 ou en ligne sur le site de
l’assuranceretraite.fr
– Pour la retraite AGIRC/ARRCO en ligne en créant votre compte sur
www.agirc-arrco.fr ou en contactant un conseiller retraite CICAS (Centre
d’information, Conseil, et Accueil des salariés) au 0820 200 189.
Bonne soirée

Josiane – Sachant que j’ai arrêté de cotiser en 2013, depuis je suis en activité, je tiens une maison d’hôtes (mais sans cotiser). En avril 2020, j’aurai 62 ans et pourrai bénéficier de ma retraite. Pouvez vous me renseigner sur comment faire ma simulation ? Et combien de temps avant la retraite doit je prendre contact avec vos services pour boucler mon dossier ?

Bonsoir,
Vous pouvez obtenir une simulation de vos droits à retraite, tant pour les
régimes de base (régime général de la Sécurité sociale, Sécurité Sociale
pour les Indépendants…) que pour les régimes de retraite complémentaire,
en vous rendant dans votre espace personnel sur le site
https://www.agirc-arrco.fr
Vous pouvez également demander un Entretien d’Information Retraite (EIR).
Dans le cadre de ce bilan personnalisé et gratuit, des simulations du
montant potentiel de vos futures pensions, tous régimes confondus, pourront
vous être communiquées.
Pour bénéficier de ce service, il faut en faire la demande auprès de votre
caisse de retraite complémentaire (
http://www.retraite-repartition.fr/dopli/) ou auprès du réseau d’accueil
Cicas.
Enfin, lorsque vous déciderez de prendre votre retraite, il conviendra
d’entreprendre vos démarches environ six mois avant la date que vous aurez
fixée
Bonne soirée

Nadine –  Au  1er novembre  2019 j’aurai mes 167 trimestres et  60 ans (le  21/10/2019). Ayant mes 5 trimestres avant mes 20 ans je prendrai ma retraite pour Carrières Longues. Dois-je faire la demande de retraite auprès de la carsat et CICAS ou une seule demande.

Bonsoir,
Vous pouvez faire votre demande :
– Pour le régime général de la Sécurité sociale par téléphone au 3960 ou en
ligne sur le site de l’assuranceretraite.fr
– Pour la retraite AGIRC/ARRCO en ligne en créant votre compte sur
www.agirc-arrco.fr ou en contactant un conseiller retraite CICAS (Centre
d’information, Conseil, et Accueil des salariés) au 0820 200 189
Bonne soirée,

Patricia – ayant cotisé jusqu’en 1993 à la CPOSS, et ma retraite débutant au 01/04/2019, dois-je faire une demande à part, ou bien cela sera t-il en lien avec la cnav ?

Bonsoir Patricia,

La CPPOSS, qui était le régime de retraite spécifique des salariés des organismes de Sécurité sociale (CAF, CPAM,…), a été intégré à l’Arrco et à l’Agirc, le 1er janvier 1994.

Dès lors, les droits que vous avez acquis auprès de la CPPOSS ont dû être convertis en points Arrco (et Agirc, si vous avez été cadre).

Pour obtenir le bénéfice de vos droits à retraite complémentaire pour cette période, ainsi que pour d’autres éventuelles activités du secteur privé, vous devez formuler une demande, soit :

  • déposer votre demande directement sur internet dans votre espace personnel sur le site https://www.agirc-arrco.fr/,
  • contacter le réseau CICAS au 0820 200 189 (du lundi au vendredi de 8h30 à 18h sans interruption – Service 0,09 € TTC la min. + prix appel), un conseiller enregistrera votre demande et vous adressera les documents nécessaires à la constitution de votre dossier.

Enfin, une pension différentielle CPPOSS peut vous être versée, sous conditions, lors du départ à la retraite par :

Médéric Prévoyance
Service Différentiel CPPOSS
75317 Paris Cedex 9

Pour toute information complémentaire sur ce différentiel, je vous invite à contacter par courrier cet organisme.

Bonne soirée,

François – Je suis né en mai 1960, j’envisage de prendre ma retraite à 60 ans.  Je suis actuellement au chomage, mais j’arrive à travailler 40 heures par mois.
Je me demande si je dois prendre rendez-vous dans un centre pour faire le point, ou bien si c’est trot tôt ?
Merci de votre réponse.

 

Bonsoir,
Vous pouvez faire une simulation du montant de votre future retraite dans
votre espace personnel sur le site www.agirc-arrco.fr
Par ailleurs, je vous conseille d’adresser une demande d’éligibilité au
départ en retraite anticipée carrière longue au régime général de la
Sécurité sociale.
Après vérifications, il vous adressera une attestation vis à vis de la
retraite anticipée ainsi que le formulaire de demande de retraite anticipée
carrière longue.
Bonne soirée

Au cours de ma carrière j ai cotisé a plusieurs complémentaires. Dois je les contacter ou cela se fait automatiquement quand la sécurité sociale me fera prendre ma retraite. Je suis en invalidité depuis 2007 et je serai a la retraite en décembre 2019.

Bonsoir,

Je vous conseille de faire vos démarches six mois avant la date de départ
choisie auprès des 2 régimes (régime de base et retraite complémentaire).

Concernant les droits cotisés auprès des différentes caisses de retraite
tout au long de votre carrière, ils seront repris et calculés par votre
dernière caisse de retraite complémentaire.

Vous pouvez dès à présent consulter votre relevé de carrière dans votre
espace personnel sur http://www.agirc-arrco.fr
Ce document répertorie l’ensemble des droits acquis pendant votre carrière.

Bonne soirée

Si je me rends compte, 6 mois après être passé à la retraite, qu’il y a eu une erreur dans la prise en compte de ma carrière, est il encore possible de rectifier mes droits ?

Bonsoir,

Concernant vos droits au régime AGIRC-ARRCO, et sous réserve que vous apportiez des preuves requises pour la validation de ces droits, une révision est toujours possible. Au régime général de la Sécurité sociale, une révision est possible sous certaines conditions.

Cependant, la date de départ du nouveau calcul de vos droits sera fixée au 1er jour du mois qui suit votre demande.

Vous pouvez adresser votre demande de révision aux organismes concernés, une réponse vous sera apportée par chacun des acteurs de votre retraite.

Bonne soirée




Calcul

Bonsoir,

À l’Agirc et à l’Arrco, votre retraite complémentaire est calculée en points. Votre compte de points se constitue tout au long de votre carrière dans le secteur privé. Au moment de la retraite, tous les points sont additionnés et le total est multiplié par la valeur du point à la date de votre départ. Vous obtenez ainsi le montant de votre retraite complémentaire.  La valeur du point est fixée chaque année au 1er novembre  par les partenaires sociaux. La retraite est versée au début de chaque mois. En tant que salarié, vous cotisez également auprès de la retraite de base (L’Assurance retraite et/ou la Mutualité sociale agricole-MSA). À la retraite, vous percevrez donc au moins deux retraites : retraite de base + retraite complémentaire.

Bonne soirée

1/ J’aimerai savoir comment vous calculez le pourcentage si nous avons un enfant handicapé majeur (né en 1988) à plus de 80 % dès la naissance.
Ex : un total de 5 000 points ARCO ?
avec un total de 1 160 points AGIR (récapitulatif année 2013).

2/ Quels documents faudra t-il fournir si la personne est sous tutelle, un certificat d’handicap à la naissance vous suffit-il (les anciennes cartes invalidité n’existent plus sauf la nouvelle renouvelée), sachant que l’enfant est sous notre toit depuis la naissance.

Bonsoir,
D’une manière générale, les enfants en situation de handicap, quel que soit leur âge, sont effectivement considéré à charge dès lors que leur état d’invalidité a été reconnu avant leur 21ème anniversaire. Ainsi, la pension de retraite Arrco (et, Agirc, pour les cadres) donne lieu à une majoration de 5%, pour chaque enfant à charge, de la totalité des droits obtenus sur l’ensemble de la carrière du retraité. Selon l’exemple que vous me donnez, un retraité ayant acquis 5 000 points Arrco se verra donc attribué une majoration équivalente à 250 points Arrco pour un enfant à charge (5 000 X 5%). L’allocation Agirc sera pour sa part majorée de l’équivalent de 58 points (1 160 X 5%). Dans votre situation, pour obtenir la majoration pour enfant à charge, vous devrez produire l’une des preuves suivantes : copie de la première carte d’invalidité faisant état d’un taux d’incapacité d’au moins 80 % avant l’âge de 21 ans, accompagnée de celle en cours, notification de la MDPH mentionnant un taux d’incapacité d’au moins 80 %, jugement d’ouverture d’une tutelle ou curatelle. A toutes fins utiles, je vous conseille de consulter la brochure sur les majorations pour enfants en cliquant sur le lien suivant : http://fr.calameo.com/read/00271172912a626e5c3d7

Bonne soirée

Bonsoir,

La reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé peut vous permettre de bénéficier d’une retraite anticipée à condition de justifier d’un taux d’incapacité permanente d’au moins 50 % ou d’un handicap de niveau comparable pendant la durée d’assurance totale et la durée d’assurance cotisée exigées.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter cette page :
https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/home/salaries/mes-droits-selon-de-mon-parcours/handicap-inaptitude.html

Si vous souhaitez obtenir davantage d’informations sur votre situation personnelle, notamment la date à laquelle vous pourrez obtenir votre retraite à taux plein, je vous conseille de vous rapprocher de l’Assurance retraite au 3960 (0,06€/mn + coût d’appel) ou sur http://www.lassuranceretraite.fr

Bonne soirée

Je suis née en avril 1962, suis travailleur handicapée depuis 1991 à un taux de 80%. Depuis le 1er mai de cette année, je peux partir en retraite anticipée TH. Mon but est de partir dans les meilleures conditions. Aussi je me demande comment est calculé le coefficient de majoration par rapport aux “trimestres enfants”.
Dans mon cas, j’ai 119 trimestres fin 2017. Plus 16 trimestres qui se rajouteront au titre de mes deux enfants. Est ce que ces 16 trimestres entrent dans le calcul du taux de majoration ? Il me semble que non.
Si j’ai bien compris : durée cotisée au régime général en étant handicapé, donc de 1991 à 2017 = 108
Nombre total de trimestre acquis = 119
108/119*0.33 = 0.299 pour pas dire 0.30
Est ce le bon calcul ?  Ou est ce qu’il faut inclure dans ce calcul les 16 trimestres au titre de mes enfants ?

Bonsoir,

La pension est majorée en fonction de la durée d’assurance cotisée pendant laquelle l’assuré a justifié d’un taux d’incapacité permanente de 80%.

La formule de calcul du coefficient de majoration est celle-ci :

Durée d’assurance cotisée au régime général en étant handicapé / Durée totale d’assurance au régime général en étant ou non handicapé X 1/3

La durée d’assurance totale accomplie au régime général est composée des éléments suivants :
• les périodes de cotisations à l’assurance vieillesse obligatoire ou volontaire et les périodes assimilées,
• les majorations de durée d’assurance pour enfant, y compris pour enfant handicapé,
• les majorations de durée d’assurance pour congé parental.

Pour toute information complémentaire, je vous invite à contacter le régime général de la Sécurité sociale en appelant le 3960 (0,06 €/mn + prix d’appel) ou sur le site http://www.lassuranceretraite.fr

Bonne soirée

Je rencontre un problème sur les montants bruts entre vos relevés et le brut de mon revenu fiscal. Je m’explique : Mon relevé BRUT FISCAL est de 53 K€ en 2017 et le montant apparaissant sur votre relevé AGIRC ARRCO est de 39 K€.
Comment expliquer un tel écart ?

Bonsoir,
Vous avez constaté une différence entre le montant de vos allocations déclaré à l’administration fiscale et les sommes que vous avez effectivement perçues de vos caisses de retraite complémentaire. Cet écart peut être expliqué par un ou plusieurs des éléments ci-dessous. Le montant de la retraite versée par les régimes de retraite complémentaire Agirc et Arrco est diminué des retenues sociales obligatoires, dont certaines ne sont pas déductibles de vos impôts, telles la CRDS (0,50%), la CSA (0,30%) et une partie de la CSG (2,40%). D’autres retenues éventuellement pratiquées sur les allocations de retraite sont également non déductibles : les versements opérés pour votre compte au profit de tiers (maisons de retraite, tutelles,…), les retenues diverses (telles que les saisies arrêts et les pensions alimentaires), les différentes cotisations prélevées directement sur vos allocations. Il convient également de rappeler que la loi de finances pour 2014 a supprimé le caractère déductible des majorations familiales, les caisses de retraite les intègrant désormais au montant à déclarer à l’administration fiscale.Quoi qu’il en soit, pour plus de précisions, je vous invite à contacter votre caisse de retraite complémentaire. Si vous ne connaissez pas ses coordonnées, vous les trouverez via le lien http://www.retraite-repartition.fr/dopli/
Bonne soirée

J’ai 58 ANS et en arrêt de travail depuis 2007 en tant qu’handicapée au taux de “entre 50 ET 80 %) je m’inquiète sur quelle base va être calculée ma mensualité de retraite compte-tenu que je touche actuellement en plus une prévoyance de 344 EUROS va t’elle être prise en compte à qui dois je m’adresser pour mon relevé de carrière et le calcul de la retraite.

Bonsoir,

La retraite du régime de base de la Sécurité sociale se calcule de la manière suivante :
RAM (revenu annuel moyen des 25 meilleures années) X Taux de liquidation* X (nombre de trimestres acquis dans la limite du nombre maximum selon l’année de naissance* / nombre de trimestres requis pour la génération**)

* taux compris entre 37,50% et 50% (50% étant ce que l’on appelle le taux plein, c’est le maximum)

**le nombre de trimestres requis est de 167 pour les assurés nés en 1958.

Seules les rémunérations ayant donné lieu à cotisation après du régime général de la Sécurité sociale sont retenues dans le calcul du RAM (revenu annuel moyen des 25 meilleures années).

En tout état de cause, pour définir la date de votre départ à la retraite, je vous conseille de prendre contact avec le régime général de la Sécurité sociale par téléphone au 3960 (0,06 €/ mn + prix d’appel) ou via le lien suivant : http://www.lassuranceretraite.fr

Votre retraite complémentaire Arrco (et Agirc si vous êtes cadre) sera calculée à partir du nombre de points acquis.

Je vous conseille de consulter les brochures suivantes :

Enfin, vous pouvez obtenir une simulation de vos droits à retraite ainsi qu’un relevé de carrière, tant pour les régimes de base (régime général de la Sécurité sociale, Sécurité Sociale pour les Indépendants…) que pour les régimes de retraite complémentaire, en vous rendant dans votre espace personnel sur le site https://www.agirc-arrco.fr

Bonne soirée

Bonsoir,
Pour bénéficier de votre retraite, je vous invite à déposer votre demande 6 mois avant votre départ : sur http://www.lassuranceretraite.fr ou au 3960 (Service 0,06 €/min + prix appel), pour la retraite de base dans votre espace personnel sur http://www.agirc-arrco.fr ou auprès du réseau d’accueil Cicas au 0820 200 189 (0,09€/mn depuis un poste fixe),pour la retraite complémentaire. Le montant de la pension de vieillesse est déterminé comme suit : RAM (revenu annuel moyen des 25 meilleures années) X Taux de liquidation* X (nombre de trimestres acquis dans la limite du nombre maximum selon l’année de naissance* / nombre de trimestres requis pour la génération**)* taux qui varie entre 37,50% et 50%, il dépend de l’âge et du nombre de trimestres acquis, **le nombre de trimestres requis est de 166 pour les assurés nés en 1956. Pour la retraite complémentaire, le calcul s’effectue de la façon suivante : nombre de points acquis X valeur du point. Je vous joins le livret pour la demande et le calcul de la retraite : https://fr.calameo.com/read/002711729e4fb3d96ae90. Vous pouvez obtenir une simulation de vos droits à retraite, tant pour les régimes de base (régime général de la Sécurité sociale, Sécurité Sociale pour les Indépendants…) que pour les régimes de retraite complémentaire, en vous rendant dans votre espace personnel sur le site https://www.agirc-arrco.fr. Enfin, pour de plus amples renseignements, je vous invite à contacter directement : l’Assurance retraite pour le régime général :  en appelant le 3960 (0,06 €/mn + prix d’appel) ou sur le site http://www.lassuranceretraite.fr. Votre caisse de retraite complémentaire dont vous trouverez les coordonnées via le lien suivant : https://espace-personnel.agirc-arrco.fr/public/#/dopli

Bonne soirée

Ayant des incohérences sur mon relevé des points agirc , pouvez-vous me donner les formules de calcul pour l’acquisition des points agirc pour les années : 1993/1995/et 1996 ou puis je vous donner le montant des 3 années ?

Bonsoir,
Les droits Agirc se calculent de la manière suivante : Salaire brut Tranche B*  X taux de cotisation** / prix d’achat d’un point (appelé aussi salaire de référence)* Salaire brut total – plafond de la Sécurité Sociale** Taux de cotisation de l’entreprise. N’ayant pas accès à vos données personnelles, je vous conseille, pour connaître le taux de cotisation des différentes années, d’interroger votre caisse Agirc actuelle dont vous trouverez les coordonnées via le lien suivant : http://www.retraite-repartition.fr/dopli/. Lorsque vous aurez obtenu cette information, vous pourrez vérifier le montant des points inscrits à votre compte grâce aux éléments mentionnés dans ce lien : https://www.agirc-arrco.fr/fileadmin/agircarrco/documents/Doc_specif_page/Historique_valeur_du_point_salaire_de_reference.pdf

Bonne soirée

J’ai reçu mon dossier pour validation. Pour la reconstitution de carrière ARRCO et AGIRC, j’ai voulu comparer vos données avec les relevés qui m’avaient été transmis et que j’ai conservés.
J’ai cotisé à des caisses multiples: AGRR; RESURCA; CIS (Régime UNIRS); UIRIC; AGPS; CAMARCA (agricole). J’ai compris que tous les points acquis auprès de ces caisses ont été transformés en un point de valeur unique ARRCO au 1/1/99.
De plus, la loi n’impose plus l’envoi des relevés de points par les caisses et vos relevés font références à plusieurs années ou parties d’années, ce qui rend quasi impossible de comparer.
Suis-je donc contraint de faire confiance aveuglément dans ces relevés, ou existe-t-il un moyen assez facile de vérifier ces données.

Bonsoir,

Pour vous permettre de vérifier la conversion de vos droits Arrco au 1er janvier 1999, il vous faut appliquer la formule suivante :

Nouveau nombre de points Arrco = ancien nombre de points X valeur en francs du point de l’institution au 31 décembre 1998 / 6,5596 (valeur en francs du point Arrco au 1er janvier 1999).

Vous trouverez l’historique des valeurs de point des anciennes institutions via le lien suivant :
https://www.agirc-arrco.fr/fileadmin/agircarrco/documents/Doc_specif_page/Historique_valeur_du_point_salaire_de_reference.pdf

Pour de plus amples renseignements, je vous conseille de vous rapprocher de votre caisse de retraite complémentaire dont vous trouverez les coordonnées en cliquant sur le lien suivant : https://espace-personnel.agirc-arrco.fr/public/#/dopli

Bonne soirée

Pour un agent à temps partiel (en CDI sous contrat de droit privé ), comment est calculé SVP le montant renseigne en colonne “Revenus” du relevé de carrière. Ma question vaut pour les années 2016 et 2017.

Bonsoir,

La colonne “revenu” qui figure sur votre relevé de carrière correspond au salaire brut que vous avez perçu dans l’année.

Ce salaire annuel brut est limité au plafond de la Sécurité sociale annuel.

Les plafonds annuels de la Sécurité sociale sont de 38 616 € pour 2016 et de 39 228 € pour 2017.

Ainsi, les revenus pour 2016 et 2017 figurant sur votre relevé doivent correspondre à ces montants, si vos rémunérations brutes annuelles ont été supérieures à ces plafonds. Si ces rémunérations ont été inférieures à ces plafonds, dans ce cas, ce sont vos rémunérations brutes annuelles réelles qui figurent sur votre relevé.

En outre, pour valider 1 trimestre cotisé, il faut que la rémunération soit suffisante.
En 2016, le salaire permettant de valider 1 trimestre est de 1 450,50 € et 1 464,00 € en 2017.

Enfin, le montant de la pension vieillesse du régime général de la Sécurité sociale est calculé en fonction du revenu annuel moyen des 25 meilleures années revalorisées.

La formule de calcul est la suivante :
RAM (revenu annuel moyen des 25 meilleures années) X Taux X (nombre de trimestres acquis dans la limite du nombre maximum selon l’année de naissance* / nombre de trimestres requis pour la génération*)

*le nombre de trimestres acquis retenus et requis est limité à 167 pour les personnes nées comme vous en 1959.

Pour en savoir plus, je vous joins le lien sur le calcul de la pension de retraite du régime de base :
https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/home/salaries/age-et-montant-de-ma-retraite/quel-sera-montant-ma-retraite/le-calcul-en-detail.html

Bonne soirée

Du 01 01 97 au 31 12 97, j’ai acquis 10 pts UNIRS sous le prénom de Gloria.  Sur le relevé de carrière actuel, au nom de Maria, ne figurent que 7.70 pts ARRCO. (Mon prénom complet est Maria Da Gloria) Mon n° de SS sociale a aussi évolué : la terminaison est passée de 139 000 à 739 080.  Comment faire ajouter ces 10 pts manquants ?

Bonsoir,

L’Unirs était un régime de retraite complémentaire, disparu aujourd’hui, qui faisait partie de l’Arrco.

Les points que vous avez acquis en cotisant dans une ou plusieurs caisses Unirs ont été convertis en points Arrco.

Ces 10 points Unirs ont été convertis en points Arrco au 1er janvier 1999, selon la formule suivante :

Nouveau nombre de points Arrco = ancien nombre de points Unirs x 2,5416* / 6,5596**

*2,5416 est la valeur en francs du point Unirs au 31 décembre1998
**6,5596 est la valeur en francs du point Arrco au 1er janvier 1999

Ainsi, 10 points Unirs correspond à 3,87 points Arrco (10 X 2,5416 / 6,5596).

Cette opération de conversion, si elle a modifié le nombre de points affiché pour votre période d’emploi, n’a pas changé la valeur globale de vos droits.

Ces points Arrco cotisés auprès de l’ancien régime de l’Unirs doivent figurer sur votre relevé de carrière Agirc-Arrco.

Si tel n’est pas le cas, je vous invite à contacter votre caisse de retraite complémentaire. Si vous ne la connaissez pas, vous retrouverez ses coordonnées via le lien suivant : http://www.retraite-repartition.fr/dopli/

Bonne soirée

A quoi correspondent SVP les montants indiqués, par année, dans la colonne “Revenu” de mon relevé de carrière ?
Et à quoi servent-ils SVP ? Interviennent-ils en particulier dans le calcul du SAM sur 25 ans ?

Bonsoir,

La colonne “revenu” qui figure sur votre relevé de carrière correspond au salaire brut que vous avez perçu dans l’année.

Le salaire brut mensuel soumis à cotisation vieillesse est fonction du plafond de Sécurité sociale mensuel.

Votre salaire brut peut varier (prime, arrêt de travail…) et, comme vous le constatez, être en deçà du plafond ou au-dessus selon le mois.

Dès lors, une régularisation de la situation de l’assuré est effectuée chaque année au vu de la déclaration sociale de l’employeur (adressée l’année suivante) qui déclare la somme des salaires versés chaque mois sans distinction.

C’est ce salaire annuel brut limité au plafond de Sécurité sociale annuel qui est reporté sur le relevé de carrière.

A noter, le montant de la pension vieillesse du régime général de la Sécurité sociale est calculé en fonction du salaire annuel moyen des 25 meilleures années revalorisé (à partir d’un coefficient qui dépend de l’année de départ à la retraite).

La formule de calcul est la suivante :
SAM (salaire annuel moyen des 25 meilleures années) X Taux X (nombre de trimestres acquis dans la limite du nombre maximum selon l’année de naissance* / nombre de trimestres requis pour la génération*)

*le nombre de trimestres acquis retenus et requis est limité à 167 pour les personnes nées comme vous en 1959.

Pour en savoir plus, je vous joins le lien sur le calcul de la pension de retraite du régime de base :
https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/home/salaries/age-et-montant-de-ma-retraite/quel-sera-montant-ma-retraite/le-calcul-en-detail.html

Bonne soirée

Je projette de partir progressivement à la retraite. Je remplis les conditions requises (60 ans + 191 trimestres validés). Seulement j’ai eu 3 enfants, j’ai travaillé à tps partiel près de 10 ans et pris un congé parental. Actuellement je travaille à tps complet. Si je demande un 80%, le calcul du montant de ma retraite définitive sera t il impacte à la baisse ?

Bonsoir,

Si vous travaillez à 80% dans le cadre d’une retraite progressive, vous cotiserez aux régimes de retraite de base et complémentaire sur la base d’un salaire réduit.
Ceci aura nécessairement un impact sur votre retraite définitive.

Pour remédier à ceci, vous avez la possibilité, avec l’accord de votre employeur, de cotiser sur la base d’un salaire à temps plein. La demande doit être faite par votre employeur auprès de ses caisses de retraites.

Bonne soirée

J’ai demandé ma retraite pour le 01.01.2018 montrais est gelé à 2016 a165 trimestres la Cardat ma accordé celle-ci a partir de juin 2017.
La cnracl à refuser celle-ci.comment la Cardat peut mettre un dossier ris à jour et pas la cnracl depuis je continu à travailler sans obtenir de réponses partir à 62 ans alors que l’on m’a attribué une longue carrière?? Est ce que mon RIS sera mis à jour malgré une retraite Cardat en liquidation.

Bonsoir,

La mise à jour des carrières pour 2017 doit normalement être effectuée au cours du 1er semestre 2018 après exploitation des déclarations de salaire transmises par les employeurs.

L’actualisation des données de votre carrière Cnracl devrait donc intervenir prochainement.

Pour toutes précisions sur ce point, je vous conseille de contacter la CNRACL via le lien https://www.cnracl.retraites.fr/aide-et-contact

Votre carrière Carsat a été actualisée en raison de la liquidation de vos droits intervenue auprès de ce régime au 1.1.2018.

Pour votre information, les règles d’ouverture des droits à retraite en France, quel que soit le régime et le secteur d’appartenance (privé ou public) ont changé depuis le 1er janvier 2015, notamment concernant les premières demandes de retraite intervenant à compter de cette date.

Dès lors, si vous avez obtenu votre retraite de base du secteur privé du régime de la Sécurité sociale au 1.1.2018, l’activité effectuée après cette date dans la fonction publique cotisée auprès de Cnracl n’est pas génératrice de nouveaux droits à retraite et ce, même si les rémunérations perçues sont soumises à cotisations.

Bonne soirée

A partir de 2019, il y aurait un système de bonus/malus selon le moment où la personne fait sa demande de liquidation de retraite auprès de ARIRC-ARRCO.
Est-il possible d’être en retraite (régime général) par exemple au 01/01/AAAA et de ne demander la liquidation AGIRC-ARRCO qu’au 01/01/AAAA+1 ? (ce qui revient à ne toucher que la pension du régime général la 1ère année, et uniquement un an plus tard le complément AGIRC-ARRCO) ou la date de liquidation de retraite doit-elle impérativement être la même pour le régime général et pour AGIRC-ARRCO ?

Bonsoir,

Oui, il est tout à fait possible de demander à bénéficier de ses pensions à des dates différentes. Ainsi, vous pouvez demander à bénéficier de votre pension vieillesse au 01.01.AAAA et de votre retraite complémentaire Agirc-Arrco au 01.01.AAAA+1, permettant ainsi de ne pas être visée par la minoration temporaire de 10% pendant 3 ans de vos allocations de retraite complémentaire.

Bonne soirée

Bonsoir,

Vous pourrez demander à percevoir votre retraite complémentaire Agirc-Arrco au même âge que votre pension vieillesse. Votre retraite complémentaire sera alors servie dans les mêmes conditions que votre pension vieillesse, c’est-à-dire à la même date d’effet et sans minoration définitive si vous remplissez les conditions du taux plein.

Bonne soirée

Ancien militaire de carrière, je travaille dans le secteur privé depuis l’année 2000. Je voudrais savoir comment va être calculé le montant de ma retraite du secteur privé ?

Bonsoir,

Pour déterminer la durée d’assurance totale d’un assuré, c’est la totalité des trimestres acquis tous régimes confondus qui doit être retenue.

Ainsi les trimestres correspondant à votre période militaire seront ajoutés aux trimestres obtenus auprès du régime général de la Sécurité sociale pour déterminer votre âge de départ à la retraite à taux plein.

Pour vérifier votre situation au regard du secteur privé, je vous conseille de contacter l’Assurance retraite, seule habilitée à déterminer l’âge de votre départ en retraite à taux plein, par téléphone au 3960 (0,06 €/mn + prix d’appel) ou via le lien suivant : http://www.lassuranceretraite.fr.

En revanche, la retraite versée par les régimes du secteur privé sera calculée uniquement à partir des droits obtenus dans ces régimes.

Bonne soirée

Bonsoir,

Le fait d’avoir un handicap peut effectivement avoir une incidence sur l’âge auquel la retraite sera versée à taux plein.
Ainsi, il est possible d’obtenir, sous certaines conditions, une retraite anticipée des assurés handicapés ou pour inaptitude au travail à 62 ans, et ce, sans condition de trimestres.

Je vous conseille de consulter cette page pour en savoir plus : https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/home/salaries/mes-droits-selon-de-mon-parcours/handicap-inaptitude.html#header-426f6216-9ad7-4602-b77e-facd54dc78c1

À noter que l’assuré qui perçoit sa retraite à taux plein pour handicap ou pour inaptitude au travail obtient également la retraite complémentaire dans les mêmes conditions, c’est-à-dire à la même date et sans minoration.

Bonne soirée

Bonsoir,

Avoir élevé un enfant handicapé peut permettre d’obtenir des trimestres supplémentaires (8 trimestres maximum) dans certaines conditions et de partir à la retraite au plus tard à 65 ans et ce, sans condition de trimestres.

Pour en savoir plus, je vous conseille de consulter cette page : https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/home/salaries/mes-droits-selon-de-mon-parcours/droits-lies-aux-enfants.html#header-aed0ff2d-73c9-4e60-aa70-e2a963b30c8f

Bonne soirée

J’ai 1 enfant unique, qui aura 23 ans lorsque je pourrai prendre ma retraite (sauf changement d’ici là). J’ai lu qu’il y avait possibilité de majoration lorsque l on a des enfants de – de 25 ans au moment de la retraite. Pouvez vous m’en dire plus ?

Bonsoir,

Le régime Agirc-Arrco prévoit en effet une majoration de la retraite complémentaire de 5% par enfant à charge à la date du départ en retraite.
Pour être considéré comme enfant à charge, l’enfant entre 18 et 25 ans doit être étudiant, apprenti ou demandeur d’emploi inscrit à Pôle Emploi sans être indemnisé.

Le régime général, quant à lui, ne prévoit pas de majoration pour enfant à charge (sauf pour la réversion).

Bonne soirée

Je prévois de partir en retraite le 1er mai 2019 et donc de déposer ma demande avant mi-décembre. Le salaire de 2019, s’il est supérieur à 2018, sera-t-il pris en compte dans le calcul du montant de la retraite ?
Merci pour votre clarification.

Bonsoir,

Pour que la rémunération de la dernière année d’activité soit prise en compte dans le montant de la retraite du régime de base (trimestres et calcul des 25 meilleures années), il faut qu’elle soit complète, c’est-à-dire que contrat de travail se soit poursuivi jusqu’au 31 décembre.

Ainsi, un départ au 1er mai 2019 ne permettra pas de retenir votre salaire 2019 dans le calcul de votre pension vieillesse.

Bonne soirée

Bonsoir,

Pour estimer le montant prévisionnel de vos retraites, y compris vos droits à retraite complémentaire, vous pouvez effectuer vous-même des simulations grâce à l’outil m@rel, en vous rendant dans votre espace personnel sur le site https://www.agirc-arrco.fr

Pour obtenir votre retraite, vous devrez déposer une demande 6 mois avant son point de départ auprès :
• du régime général de la Sécurité sociale en appelant le 3960 (0,06 €/mn + prix d’appel) ou sur le site http://www.lassuranceretraite.fr
• du régime de retraite complémentaire Agirc-Arrco en ligne dans votre espace personnel sur http://www.agirc-arrco.fr ou par l’intermédiaire du réseau d’accueil Cicas au 0820 200 189 (0,09 €/mn + prix d’un appel)

Bonne soirée

Dans le cadre d’une demande de retraite anticipée pour carrière longue, les trimestres pris en compte sont ils uniquement les trimestres réellement travaillés et cotisés (mis à part longue maladie et chômage de longue durée), c’est à dire que les trimestres par enfant (qui se décomposent en 4 trimestres maternité+4 trimestres éducation) ne sont pas pris en compte ?

Bonsoir Murielle,

Les trimestres pris en compte pour partir en départ en retraite anticipée
pour carrière longue sont :

tous les trimestres cotisés,
certains trimestres dit “réputés cotisés” : 4 pour le chômage, 4 pour la
maladie…

En revanche, les trimestres de majoration de durée d’assurance pour les
enfants ne sont pas pris en compte.

Bonne soirée,

Bonsoir,

Si vous cessez votre activité au 31 décembre 2019 et que votre retraite prend effet au 1er janvier 2020, l’année 2019 entrera dans le calcul du revenu annuel moyen si celle-ci fait partie de vos vingt-cinq meilleures années pour le régime général de la Sécurité sociale.

Bonne soirée

Bonjour,

Vous pourrez partir en retraite à taux plein à partir de 62 ans avec le
dispositif Inaptitude au travail.

Votre pension vieillesse sera calculée à taux plein. Toutefois, votre
pension d’invalidité ne sera pas prise en compte pour le calcul du salaire
annuel moyen des 25 meilleures années.

Pour en savoir plus sur le calcul de la pension vieillesse, je vous
conseille de consulter la brochure de l’assurance retraite.
https://www.lassuranceretraite.fr/portail-info/files/live/sites/pub-bootstrap/files/Guides%20et%20formulaires/452006_NAT-PUB_2017.12.pdf

S’agissant de la retraite complémentaire, vous pouvez obtenir des points
sans contrepartie de cotisation notamment si votre période d’invalidité (ou
la période de maladie qui la précède peut-être) interrompt une période
prise en charge par l’Agirc-Arrco.
Vous trouverez de plus amples détails dans cette brochure

Bonne soirée,

Michel – Je suis salarié et mon contrat de travail se termine fin Mai 2019. Je souhaite prendre ma retraite à partir du 1er Juillet 2019. Est-ce que le deuxième trimestre sera bien validé pour ma retraite même si je ne travaille pas le mois de Juin.
Merci d’avance pour votre réponse

Bonsoir,

Les trimestres de la dernière année ne sont validés par le régime général que si vous avez travaillé.
Si vous cessez votre activité le 31 mai 2019, un seul trimestre sera porté à votre compte.

Pour le régime complémentaire Agirc-Arrco, le calcul de vos points sera effectué en fonction de vos rémunérations perçues soumises à cotisations de retraite complémentaire du 1er janvier au 31 mai 2019.
Bonne soirée

.

Coryse – J’ai commencé à travailler à partir de 18 ans, donc je bénéficie de la carrière longue, mais apparement pas assez de trimestres cotisés, alors que je ne me suis quasiment jamais arretee sauf pour la naissance de mes deux enfants.Je voudrais partir à 60 ans et connaître le montant de ma retraite ?

Bonjour,

Pour prétendre à une retraite à une retraite anticipée pour carrière
longue, vous devez avoir au moins 5 trimestres validés à la fin de l’année
de vos 20 ans ou 4 trimestres si vous êtes née au cours du dernier
trimestre et justifier de la durée d’assurance cotisée nécessaire selon
l’année de votre naissance.

Dans cette durée d’assurance “carrière longue”, il ne peut être tenu
compte de plus de 4 trimestres assimilés pour chômage, 4 maladie…
Les trimestres de durée d’assurance pour les enfants ne sont pas retenus.

N’ayant pas accès à votre dossier personnelle et la nature de tous les
trimestres inscrits à votre compte, je vous suggère de vérifier auprès du
régime général.
vous pouvez contacter le régime général de la sécurité sociale, seul
habilité à déterminer l’âge de votre départ à la retraite par téléphone au
3960, ou via le site www.lassuranceretraite.fr

Si votre retraite de base est attribuée à taux plein, il en sera de même
pour la retraite complémentaire Arrco ou Arrco/Agirc sous réserve de
l’application d’un coefficient de minoration temporaire de 10% pendant 3
ans.

Pour en savoir plus sur ce coefficient, vous pouvez cliquer ici.

Bonne soirée,

Michel – Bonjour,
Est ce qu’une retraite anticipé sans minoration, pour handicap,  est calculée sur le nombre de points obtenus à la date du départ à la retraite, ou est ce qu’il y a un rajout de points pour départ anticipé?

Bonjour Michel,
Votre retraite est calculée sur le nombre de points inscrits à votre compte au moment de votre départ à la retraite.
Un départ anticipé ne permet pas de rajouter des points de retraite complémentaire.
Bonne soirée

Bonjour,

Pour les salariés uniquement Arrco, le calcul des droits Arrco ne change pas.

Pour un salarié relevant du régime Agirc, il est effectué une conversion des points Agirc en points Agirc-Arrco.
L’opération de conversion vous garantit une stricte équivalence de vos droits.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site internet de l’Agirc-Arrco https://www.agirc-arrco.fr/ce-qui-change-au-1er-janvier-2019/vous-etes-en-activite/

Bonne soirée




Prélèvements à la source et sociaux

Quel est le pourcentage prélevé entre le salaire net et brut pour un retraité?
Merci

Selon votre situation, votre retraite peut être soumise à des prélèvements
obligatoires : la CSG, la CRDS, la CSA, la cotisation d’assurance maladie.

Ces prélèvements, de 9,10% pour la retraite de base et de 10,10% pour la
retraite complémentaire Agirc/Arrco, sont opérés sur le montant brut de vos
pensions et reversés aux Urssaf :
• La contribution sociale généralisée (CSG) au taux de 8,3 %,
• La contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) au taux de
0,5 %,
• La contribution de solidarité pour l’autonomie au taux de 0,3 %,
• La cotisation d’assurance maladie au taux de 1 % (seulement sur les
retraites complémentaires). Les taux de la cotisation supplémentaire
d’assurance maladie des bénéficiaires du régime local général
d’Alsace-Moselle et du régime local agricole d’Alsace-Moselle sont
respectivement fixés à 1,5 % et à 1,1 %.

Vous pouvez être totalement ou partiellement exonéré de ces prélèvements si
votre revenu fiscal est inférieur ou égal à un seuil fixé par l’administration fiscale.

A noter : à compter du 1er janvier 2019, vos retraites seront également soumises au prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu.

Bonne soirée,

Selon votre situation, votre retraite peut être soumise à des prélèvements
obligatoires : la CSG, la CRDS, la CSA, la cotisation d’assurance maladie.

Ces prélèvements, de 9,10% pour la retraite de base et de 10,10% pour la
retraite complémentaire Agirc/Arrco, sont opérés sur le montant brut de vos
pensions et reversés aux Urssaf :
• La contribution sociale généralisée (CSG) au taux de 8,3 %,
• La contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) au taux de 0,5 %,
• La contribution de solidarité pour l’autonomie au taux de 0,3 %,
• La cotisation d’assurance maladie au taux de 1 % (seulement sur les retraites complémentaires). Les taux de la cotisation supplémentaire
d’assurance maladie des bénéficiaires du régime local général d’Alsace-Moselle et du régime local agricole d’Alsace-Moselle sont respectivement fixés à 1,5 % et à 1,1 %.

Vous pouvez être totalement ou partiellement exonéré de ces prélèvements si
votre revenu fiscal est inférieur ou égal à un seuil fixé par
l’administration fiscale.

A noter : à compter du 1er janvier 2019, vos retraites seront également
soumises au prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu.

Bonne soirée,




Revalorisation des points

Vous avez une question ?

Utilisez le formulaire pour la soumettre,
elle sera traitée par nos Experts




Moins de 35 ansDe 36 à 45 ansDe 46 à 55 ansPlus de 55 ans


* Champs obligatoires