Morgane entre en apprentissage

« J’entre en contrat d’apprentissage, est-ce que je cumule déjà des points pour ma retraite ? »

Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail. Vous bénéficiez donc des mêmes droits et avantages que les autres salariés de l’entreprise, notamment en matière de protection sociale. Vous serez affilié à une caisse de retraite Agirc-Arrco. En contrepartie des cotisations versées par votre employeur et/ou l’État, vous obtiendrez des points de retraite. Dès la fin de votre première année de travail écoulée, vous pourrez consulter votre carrière sur Smart’Retraite.

Wellan entre dans la vie active

« Je viens de décrocher mon premier contrat de travail. Est-ce que mon stage de fin d’étude a bien été pris en compte ? »

Votre stage de fin d’études vous permet de valider un trimestre d’assurance auprès du régime de retraite de base. Le stage ne relevant pas d’un contrat de travail, vous ne cotiserez pas pour votre retraite complémentaire. Cependant vous pouvez racheter des trimestres et points de retraite pour vos périodes d’année d’études supérieures. En consultant votre relevé de carrière l’année qui suit celle de votre stage de fin d’études, vous saurez si l’Assurance retraite ou la MSA ont bien validé un trimestre au titre de ce stage. Vous pouvez consulter votre relevé de carrière sur l’espace personnel du site Agirc-Arrco.

Karim part travailler à l’étranger.

« Mon entreprise me propose de partir travailler au Brésil. Quelle conséquence sur ma retraite ? »

Un contrat de travail à l’étranger peut prendre deux formes : travailleur détaché ou travailleur expatrié. Pour un contrat en détachement, le salarié et son entreprise continuent à cotiser auprès des régimes de retraite des salariés français. Ces cotisations permettent d’obtenir des points de retraite. Pour un contrat d’expatriation, c’est le droit local qui s’applique. Le salarié ne cotise plus auprès des organismes français, sauf s’il opte pour des cotisations volontaires. Dans ce cas, les points acquis grâce à cette cotisation volontaire viendront s’ajouter à ceux déjà obtenus. L’appli mobile Smart’retraite vous permettra de mesurer l’impact sur votre retraite.

Pauline envisage de prendre un congé parental.

« J’envisage de prendre un congé parental. Cela aura t-il un impact sur ma retraite Agirc-Arrco ? »

Quand un salarié prend un congé parental, son entreprise ne lui verse plus de salaire. Aucune cotisation ne sera donc versée et aucun point ne viendra s’ajouter à ceux déjà inscrits à son compte (sauf accord d’entreprise spécifique).
L’appli mobile Smart’retraite vous permettra de mesurer l’impact de cet événement de vie sur votre retraite.

Eva change de métier

« J’ai décidé de faire une reconversion professionnelle. Vais-je perdre des droits ? »

Non, vous conservez vos points de retraite quel que soit votre parcours professionnel. Si vous restez salarié, vous continuerez à cotiser auprès d’une caisse de retraite complémentaire. Les points continueront de se cumuler sur votre compte. Vous pouvez évaluer l’impact d’un changement de profession sur votre retraite en faisant des simulations sur
l’espace personnel du site Agirc-Arrco.

Marc retrouve du travail.

« Je viens de retrouver du travail. Ai-je continué à obtenir des droits à retraite en étant au chômage ? »

Non, vous conservez vos points de retraite quel que soit votre parcours professionnel. Si vous restez salarié, vous continuerez à cotiser auprès d’une caisse de retraite complémentaire. Les points continueront de se cumuler sur votre compte. Vous pouvez évaluer l’impact d’un changement de profession sur votre retraite en faisant des simulations sur
l’espace personnel du site Agirc-Arrco.

Florence veut demander sa retraite.

« Suite à différents arrêts maladie, aurais-je une pension de retraite suffisante ? »

Que l’incapacité ait pour origine une maladie, un accident du travail, une maladie professionnelle ou une invalidité, dès lors que l’arrêt de travail dure plus de 60 jours consécutifs et qu’il est indemnisé par la Sécurité sociale, des points de retraite complémentaire sont attribués. Ces points, acquis sans contrepartie de cotisation, sont calculés sur la base des droits obtenus au cours de l’année précédant celle de l’arrêt de travail.
L’Agirc-Arrco vous permet de faire une simulation du montant de votre future retraite avant de demander votre retraite en ligne.

Basile, 43 ans, va créer son entreprise.

« En tant que chef d’entreprise, quel sera mon statut et quel en sera l’impact sur ma future retraite ? »

En tant que chef d’entreprise, vous pouvez avoir deux statuts : salarié ou indépendant. Si vous êtes salarié, rien ne change : des cotisations Agirc-Arrco continueront à être prélevées sur votre salaire et vous continuerez à accumuler des points qui viendront s’ajouter à ceux déjà obtenus. Si vous devenez indépendant : votre nouveau régime de retraite sera le RSI. Si vous devenez profession libérale, vous relèverez de la CNAVPL. Le jour où vous déciderez de prendre votre retraite, vous tiendrez compte à la fois de votre activité d’indépendant/libérale et de salarié. Le simulateur retraite vous permettra de mesurer l’impact de cet événement de carrière.

Marta passe à temps partiel

« Je passe à temps partiel pour m’investir dans une association humanitaire. Quel sera l’impact sur ma retraite ? »

Consécutivement à la diminution de votre salaire, votre nombre de points de retraite devrait baisser. En effet, les points de retraite sont calculés à partir des cotisations de retraite complémentaire prélevées sur votre salaire.
Toutefois, il est possible de neutraliser les effets de la baisse de votre salaire sur votre retraite en cotisant sur la base d’un salaire à temps plein. Vous devez pour cela obtenir l’accord de votre employeur et cotiser également pour votre retraite de la Sécurité sociale sur la base d’un temps plein. Vous pouvez évaluer l’impact d’un travail à temps partiel sur votre retraite en faisant des simulations sur l’espace personnel du site Agirc-Arrco