image-background
Menu

La retraite : l'essentiel

 

La retraite, comment ça marche ?

En France, comme tous les salariés du secteur privé, vous et vos employeurs cotisez obligatoirement 

  • à la Sécurité sociale, pour la retraite de base (Assurance retraite, MSA). Au fur et à mesure du déroulement de votre carrière professionnelle, vous accumulez des trimestres.
  • à l’Arrco pour votre retraite complémentaire et, si vous êtes cadre, également à l’Agirc. Dans ces deux régimes, les cotisations sont transformées en points de retraite. Ces points alimentent pendant toute la carrière un compte de points. 

Les cotisations sont proportionnelles aux salaires. Retrouvez leur montant sur votre bulletin de salaire. Elles sont acquittées par vous-même et par vos employeurs. Elles servent à la fois à constituer vos droits à la retraite et aussi à payer immédiatement les retraites des anciens salariés. 

C’est ce que l’on appelle la retraite par répartition.

 

Qu’est-ce que l’Agirc-Arrco ?

L’Agirc gère la retraite complémentaire des cadres, salariés du secteur privé.

L’Arrco gère la retraite complémentaire des salariés du secteur privé. 

Les caisses de retraite complémentaire assurent au quotidien la gestion de ces deux régimes auprès des entreprises, des salariés et des retraités. Elles collectent les cotisations auprès des entreprises, tiennent à jour les comptes de points des salariés et versent les pensions aux retraités. 

Si vous ne connaissez pas le nom de votre caisse de retraite complémentaire : cliquez ici

 

Comment se constitue ma retraite ?

Votre retraite globale se constitue de la façon suivante :

Retraite globale = Retraite de base + Retraite complémentaire Arrco 

En tant que salarié, vous comptabilisez tout au long de votre carrière professionnelle des trimestres auprès du régime de base et des points de retraite auprès de vos régimes de retraite complémentaire. Pour connaître ce que vous avez déjà obtenu : rendez-vous sur l’espace sécurisé de votre caisse de retraite complémentaire ou sur agirc-arrco.fr. Si vous ne connaissez pas le nom de votre caisse : cliquez ici

 

Comment est calculée ma retraite complémentaire?

A l’Agirc et à l’Arrco, les cotisations retenues sur votre salaire (part salariale + part employeur) sont converties en points. Ces points alimentent, année après année, votre compte de points. Au moment de votre retraite, tous vos points sont additionnés et le total est multiplié par la valeur du point à la date de votre départ. Vous obtenez ainsi le montant de votre retraite complémentaire. La valeur du point est fixée chaque année au 1er novembre par les partenaires sociaux. Elle est actuellement pour l’Arrco de 1,2513 €, et pour l’Agirc de 0,4352 €.

Retrouvez votre relevé de carrière avec l’ensemble des points que vous avez obtenu sur le site de votre caisse de retraite complémentaire ou sur agirc-arrco.fr. Si vous ne connaissez pas le nom de votre caisse : cliquez ici

Vous pouvez également, évaluer le montant de votre future retraite grâce au nouveau simulateur retraite.

A quel âge pourrai-je prendre ma retraite ?

À partir de 60/62 ans : l’âge pour prendre votre retraite dépend de votre année de naissance, il est de 62 ans pour les personnes nées à partir de 1955 et varie entre 60 et 62 ans pour les personnes nées avant 1955. 

Vous devez aussi justifier d’un certain nombre de trimestres (que l’on appelle durée d’assurance) auprès du régime de base pour obtenir votre retraite à taux plein. 

À partir de 65/67 ans : entre 65 et 67 ans, selon votre année de naissance, vous pouvez partir à la retraite avec le taux plein même si vous n’avez pas le nombre de trimestres requis.

Autres cas : certaines situations (carrière longue, inaptitude...) vous permettent d’obtenir votre retraite complémentaire au même âge que votre retraite de base, à condition que celle-ci vous soit attribuée à taux plein. 

Pour en savoir plus sur les conditions d’âge et de durée d’activité

Dans les régimes complémentaires, à compter du 1er janvier 2019, pour les générations nées en 1957 un dispositif de majoration de la retraite ou de minoration temporaire calculé en fonction de l’année de départ s’applique. (voir question : quel sera le montant de ma retraite ?).

Vous pouvez évaluer le montant de votre retraite en fonction de différents âges de départ à la retraite grâce au nouveau simulateur retraite.

Quel sera le montant de ma retraite ?

Vous pouvez à tout moment, évaluer le montant de votre future retraite grâce au nouveau simulateur retraite.

Le montant annuel de votre retraite complémentaire sera égal au nombre de points que vous avez acquis pendant toute votre carrière multiplié par la valeur du point Arrco ou Agirc.

Montant Retraite complémentaire = Total des points x Valeur du point de retraite

Le montant de la pension peut être majoré si vous avez encore des enfants à charge ou si vous avez eu ou élevé au moins trois enfants. 

Des points de retraite peuvent éventuellement s'ajouter pour les périodes de chômage, de maternité, de maladie…

A compter du 1er janvier 2019, pour les personnes nées à partir du 1er janvier 1957, un système de retraite à la carte basé sur un dispositif de majoration/ minoration temporaire a été créé afin d’encourager la poursuite d’activité. Les personnes qui remplissent les conditions du taux plein au régime de base et qui décalent leur prise de retraite complémentaire bénéficient d’une majoration de leur retraite complémentaire pendant un an de :

• + 10 % s’ils décalent de 2 ans,

• + 20 % s’ils décalent de 3 ans,

• + 30 % s’ils décalent de 4 ans.

Si elles continuent à travailler, elles bénéficient en plus de points de retraite supplémentaires et d’une surcote du régime de base. 

Si elles ne souhaitent pas décaler leur date de départ en retraite, une diminution de 10% pendant 3 ans de leur retraite complémentaire sera appliquée. Pour une pension globale (base + complémentaire) moyenne mensuelle de 1 600 €, cela représente une diminution provisoire de la pension globale de l’ordre de 50 € par mois.

Les cas d’exonération de l’application de la minoration :

La minoration ne s’applique pas aux personnes qui décalent d’un an la date de départ de leur retraite et aux  personnes qui ont des faibles revenus. Les personnes qui ont obtenu leur retraite de base au titre du handicap ou de l’inaptitude ne sont pas concernées (Voir agirc-arrco.fr pour connaître toutes les cas d’exonération). Au-delà de 67 ans la minoration ne n’applique pas.

La minoration ne s’applique pas aux personnes qui décalent d’un an la date de départ de leur retraite et les personnes qui ont une faible retraite. (Voir agirc-arrco.fr)

Le nouveau simulateur vous donne les clefs pour décider en toute connaissance de cause de la date de votre départ à la retraite. Cliquez ici pour accéder au nouveau simulateur retraite.

Vous pouvez également accéder au nouveau simulateur via le site Internet de votre caisse de retraite complémentaire. Si vous n’en connaissez pas le nom cliquez ici.

 

Ma retraite, je la prépare comment ?

Il n’y a pas d’âge pour préparer sa retraite et savoir où on en est. Un changement d’orientation professionnelle, une période de chômage, un départ pour l’étranger… ou tout simplement, vous souhaitez faire le point.  

Vous pouvez évaluer votre future retraite grâce au nouveau simulateur retraite. Les estimations sont calculées à partir de vos données réelles et vous pouvez agir et sur différents paramètres de votre simulation. 

Retrouvez aussi le simulateur et vos documents personnels sur le site de votre caisse de retraite complémentaire. Si vous ne connaissez pas le nom de votre caisse de retraite complémentaire, c’est très simple : cliquez ici. Avec simplement votre numéro de sécurité sociale, votre nom/prénom, nous vous indiquons les noms et coordonnées de la caisse qui gère votre dossier de retraite Agirc-Arrco.

 

Une fois connecté sur votre espace personnel, que trouverez-vous ?

Les documents récapitulatifs de votre carrière :

  • Si vous avez moins de 55 ans, le relevé de votre situation individuelle : les périodes, les entreprises où vous avez travaillé, les trimestres acquis auprès du régime de base et les points de retraite complémentaire ;
  • Si vous avez 55 ans ou plus : le récapitulatif de votre carrière (trimestres + points) et en plus une estimation du montant de votre retraite. 

Un simulateur :

Quel que soit votre âge, nous mettons à votre disposition un outil performant pour simuler votre retraite à partir de vos données réelles. Le simulateur vous affichera les droits que vous avez constitués et vous proposera de vous projeter dans le futur. Vous pourrez élaborer différents scénarios en fonction de l’âge de départ envisagé, de l’évolution salariale prévisible, de l’éventualité ou de la continuité du chômage… Pour chacun, il vous sera restitué le montant de votre retraite.  

Vous n’avez pas encore de compte ? Pour le créer, c’est très simple, munissez-vous de votre numéro de Sécurité sociale et rendez-vous sur l'espace sécurisé Agirc-Arrco !

 

Vous vous posez des questions ?

  • Vous pouvez contacter nos experts sur Facebook
  • Vous pouvez prendre rendez-vous pour un entretien personnalisé et gratuit avec nos conseillers. Ils répondent à toutes vos questions et vous aident à faire le point sur votre retraite. N’hésitez pas à les contacter auprès de votre caisse de retraite complémentaire. Vous n’en connaissez pas le nom ?
  • Vous pouvez aussi contacter ce numéro : 0 820 200 189 (service 0,09 € / min + prix appel)

Quand demander sa retraite ?

Il est conseillé de faire sa demande de retraite quatre mois environ avant la date de départ souhaitée.

Vous pouvez faire votre demande auprès d’un conseiller retraite, en téléphonant au 0 820 200 189 (Service 0,09 € TTC la min. + prix appel).

Ou sur Internet via votre espace personnel, rubrique Demander sa retraite en ligne.

Des vidéos pour en savoir plus